Derniers commentaires reçus :
de FrédéricLN :
Bonjour, je découvre ce billet et ce mignon photomontage avec 3 ans de retard, m ... suite
de Arthur :
Le blog a rouvert mais il ne s'y passe rien ???? J'ai compris que le blog avait ... suite
de Jimmy75 :
Le blog a rouvert !! ... suite
de Jimmy75 :
Le blog a rouvert !! ... suite
de Jimmy75 :
Youpi !! C'est une bonne nouvelle ! ... suite
de Jimmy75 :
Youpi !! C'est une bonne nouvelle ! ... suite
de Marcel :
Vous cherchez du mal où il n'y en a pas, Triton. Sur le journal municipal, on a ... suite
de triton :
www.lefigaro.fr/vox/culture/2015/09/04/31006-20150904ARTFIG00401-boualem-sansal- ... suite
de triton :
En effet, cette dame est tout à fait setimable et parait sympathique. Son vêteme ... suite
de Marcel :
Désolée, Triton, ce n'est pas un voile islamique mais un simple turban. Cela ne ... suite
 
 
 
 

Ajouter un commentaire sur l'article 4088

Jeudi 23 Mai 2019

 

Xavier Péricat (UMP) annonce que le rapporteur public du Conseil d’Etat a proposé « d’annuler la décision du tribunal administratif de Cergy et de valider l’élection cantonale. » Une bataille juridique oppose en effet le vainqueur de l’élection du canton d’Argenteuil-Ouest à Nicolas Bougeard (PS).

C’est un premier pas vers la validation de l’élection de Xavier Péricat. Le conseiller général du canton d’Argenteuil-Ouest a annoncé que le rapporteur public du Conseil d’Etat avait proposé « d’annuler la décision rendue par le tribunal administratif de Cergy ». Ce dernier avait annulé l’élection de Xavier Péricat. Son adversaire, Nicolas Bougeard (PS) avait relevé, entre autres, que 29 signatures différeraient entre le premier et le deuxième tour. « J’ai apporté les preuves que les signatures correspondaient bien au même personne, informe Xavier Péricat. J’ai recueilli des attestations concernant les 29 signatures. Les personnes ont expliqué pourquoi elles différaient : une était pressée, une autre avait plus de 80 ans, etc… » D’ici deux à trois semaines, le Conseil d’Etat devrait rendre sa décision définitive. Nicolas Bougeard, pour sa part, n’était pas joignable en fin d’après-midi.

 
Votre prénom ou pseudo  * 
Votre email  * (confidentiel) 
Votre ville  * 
Votre commentaire :
Recopiez le code ci-dessous:
Champ obligatoire

Selon l'artcle 34 de la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour exercer ce droit, contactez .
Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez. Votre adresse IP (3.87.147.184) sera archivée.