Derniers commentaires reçus :
de FrédéricLN :
Bonjour, je découvre ce billet et ce mignon photomontage avec 3 ans de retard, m ... suite
de Arthur :
Le blog a rouvert mais il ne s'y passe rien ???? J'ai compris que le blog avait ... suite
de Jimmy75 :
Le blog a rouvert !! ... suite
de Jimmy75 :
Le blog a rouvert !! ... suite
de Jimmy75 :
Youpi !! C'est une bonne nouvelle ! ... suite
de Jimmy75 :
Youpi !! C'est une bonne nouvelle ! ... suite
de Marcel :
Vous cherchez du mal où il n'y en a pas, Triton. Sur le journal municipal, on a ... suite
de triton :
www.lefigaro.fr/vox/culture/2015/09/04/31006-20150904ARTFIG00401-boualem-sansal- ... suite
de triton :
En effet, cette dame est tout à fait setimable et parait sympathique. Son vêteme ... suite
de Marcel :
Désolée, Triton, ce n'est pas un voile islamique mais un simple turban. Cela ne ... suite
 
 
 
 
Alain Crevau   Alain Leikine   Alain-Frédéric Fernandez   Ali Romdhane   Ali Soumaré   Alima Boumedienne-Thierry   Amir Réza Raeis Firouz   Anne Gellé   Arnaud Bazin   Assetou Berte   Aurélie Thomas   Axel Poniatowski   Benoît Clavel   Bernard Thibault   Bertrand Delanoë   Brice Hortefeux   Carl Lang   Cécile Dufflot   Cécile Sellier   Chantal Colin   Christian Blanc   Christine Bierre   Christine Boutin   Christine Robion   Christine Tasin   Christophe Borgel   Christophe Hénocq   Claude Bodin   Corine Lepage   Danièle Mothron   Didier Arnal   Dominique de Villepin   Dominique Lefebvre   Dominique Lesparre   Dominique Mariette   Eric Besson   Eric Fluck   Élisabeth Boyer   Fabien Bénédic   Fabrice David   Faouzi Lamdaoui   Fatima Amarir   Fleur Pellerin   Francis Delattre   Franck Debeaud   Franck Laroze   François Bayrou   François Delcombre   François Fillon   François Hollande   François Lamy    François Pupponi   François Scellier   Françoise Inghelaëre   Frédéric Lefebvre   Frédéric Lefebvre-Naré   Georges Mothron   Gérard Brochec   Gérard Sembille   Gérard Sébaoun   Gilles Savry   Guillaume Ouedraogo   Hamou Aguini   Hervé Collet   Hughes Portelli   Jean-Christophe Lagarde   Jean-Louis Borloo   Jean-Luc Mélenchon   Jean-Marc Ayrault   Jean-Michel Lemaire   Jean-Michel Ruiz   Jean-Paul Huchon   Jean-Pierre Enjalbert   Jean-Pierre Zolotareff   Jérôme Chartier   Joël Fournié   Kevin Moignoux   Laurence Marchand-Taillade   Linda Uzan   Madeleine Meunier-Quinsac   Manuel Valls   Marc Fesneau   Marie-Christine Jalladaud   Marie-France Fari   Marie-George Buffet   Marie-José Cayzac   Marine Le Pen   Martin Hirsch   Martine Aubry   Martine Rousseau   Michel Févry   Michel Montaldo   Michel Tétart   Michel Vampouille   Michel Verna   Micheline Bruna   Mickaël Camilleri   Mohamed Chanaï   Mouloud Bousselat   Nadia Metref   Najat Vallaud-Belkacem   Nasser Douidi   Nathalie Elimas   Nessrine Menahouara   Nicolas Bougeard   Nicolas Sarkozy   Olivier Besancenot   Olivier Régis   Olivier Sellier   Omar Slaouti   Pascale Dobigny   Patrice Crunil   Patrick Le Hyaric   Philippe Doucet   Philippe Houbert   Philippe Métézeau   Pierre Bruneau    Pierre Le Gall   Rachid Adda   Rachida Habri   Rama Yade   Renée Karcher   Réjane Doré   Richard Durbiano   Rizlaine Oujjat   Robert Daviot   Robert Hue   Robert Montdargent   Rodia Tété   Roger Ouvrard   Sabine Defrémont   Salah Bellouti   Ségolène Royal   Stéphanie Von Euw   Sylvain Bernagou   Valentin Teixeira   Valérie Pécresse   Vincent Peillon   Xavier Morin   Xavier Péricat   Yanick Paternotte   Yazid Zabeg   Zouber Sotbar  

Articles liés à Dominique Lesparre

« Précédent 1 2 3 4 5 6 Suivant »

Il y a 108 articles dans cette rubrique.
08/07/2014
logo_leparisien.pngPhilippe Doucet : « On ne peut pas demander à un fromager de payer comme une banque »
Source

L'ancien maire (PS) d'Argenteuil ne comprend pas la polémique sur les cellules commerciales du centre-ville. « Quand on est arrivés à la municipalité (NDLR : en 2008), le centre-ville était en train de crever. Nous voulions reconquérir le centre, insiste Philippe Doucet. Nous n'avions pas cinquante outils, mais deux. Parmi eux, il fallait que les loyers ne soient pas des loyers d'éviction. On ne peut pas demander à un fromager de payer comme une banque, il y a donc eu des discussions avec le preneur du local.


[...]
Tags : Georges Mothron Philippe Doucet Dominique Lesparre Commerces
Ajouter un commentaire
01/07/2014
logo_leparisien.pngLa gauche se mobilise pour sauver l'agglomération
Source

Il faut empêcher la fin de l'agglomération d'Argenteuil-Bezons. Ce mariage des deux communes signé en 2005 ne comporte que des avantages. C'est du moins le message que veulent faire passer le député socialiste de la circonscription (et président de l'agglomération depuis 2008) Philippe Doucet et le maire communiste de Bezons, Dominique Lesparre.


[...]
Tags : Georges Mothron Philippe Doucet Dominique Lesparre L'Agglomération Argenteuil Bezons
Ajouter un commentaire
26/06/2014
logo_leparisien.pngUne campagne choc pour sauver l'agglo
Source

« Attaquer mon agglo, c'est attaquer ma ville ». Cette campagne est lancée pour sauver l'agglomération. Le maire (UMP) d'Argenteuil, Georges Mothron, souhaite en effet que sa commune la quitte. L'élu a mal digéré l'élection de Philippe Doucet (PS) à la présidence de l'agglo.


[...]
Tags : Georges Mothron Philippe Doucet Dominique Lesparre L'Agglomération Argenteuil Bezons
Ajouter un commentaire
29/04/2014
logo_vonews.pngDes valdoisiens candidats aux européennes
Source

Présents sur les différentes listes engagées en Ile-de-France, des représentants politiques issus du département participeront activement à la campagne.
Les différentes fédérations politiques du département ont placé au moins un candidat sur l'une des listes.  Placée en septième position sur la liste de Pervenche Bérès, Garance Yayer sera le visage du PS 95. La suppléante du député MUP Jean-Noël Carpentier devra tenter de convaincre les électeurs du département après la sanction des municipales. Trois suppléants ont également été désignés par les instances départementales du PS : Marie-France Fari, Eric Nicollet et Antoine Raisseguier.
Le Front de Gauche engagera pour sa part deux représentants. Dominique Lesparre, maire PCF de Bezons apportera son expérience au rassemblement de Patrick Le Hyaric. Son nom devrait cependant figurer loin sur la liste. Boualem Snaoui, responsable départemental d'Ensemble, ne sera également pas en position éligible. Toujours à gauche, Europe Ecologie Les Verts Val d'Oise sera représenté par Elina Corvin sur la liste emmenée par Pascal Durand et Eva Joly. Dominique Mariette (LO), participera de son côté à la liste conduite par Nathalie Arthaud et Jean-Pierre Mercier.
Au centre, le MoDem et l'UDI feront liste commune derrière Marielle de Sarnez (MoDem) qui mènera le rassemblement en Ile-de-France. C'est à Michel Montaldo, patron de l'UDI 95 et Nathalie Elimas, maire-adjointe MoDem à Margency, que reviendra la tâche de représenter les centristes du Val d'Oise.
Le Front National, qui espère une percée lors des élections européennes, verra trois représentants valdoisiens figurer sur la liste francilienne d'Aymeric Chauprade. En cinquième position, Karim Ouchikh élu d'opposition à Gonesse sera le mieux placé. A ses côtés, Jean-Michel Dubois, cancidat aux municipales à Enghien, figurera en septième position et Alexandre Simonnot, chef de file du FN 95, en vingt-cinquième place.
Enfin, l'UMP 95 pourrait avoir deux représentants parmi les colistiers d'Alain Lamassoure. Si Olivier Régis, candidat aux municipales de Bezons, confirme qu'il sera bien présent, Muriel Hoyaux, 1ère adjointe de Montmorency, attend en revanche de connaître la proposition de l'UMP pour prendre sa décision. Elle confirme cependant avoir été contactée par la tête de liste. Tous deux devraient être fixés dans les prochaines heures.


[...]
Tags : Dominique Mariette Dominique Lesparre Marie-France Fari Européennes 2014
Ajouter un commentaire

24/04/2014
logo_leparisien.pngLa cité Champagne d'Argenteuil sous tension
Source

La montée de la violence inquiète les habitants de la cité Champagne à Argenteuil. Certes, ils ne sont pas directement visés, mais ils subissent les nombreuses dégradations commises dans le quartier. Mardi soir, l'Amicale des locataires, présidée par Patricia Doherty, s'est réunie en urgence. « Les locataires sont excédés », confie-t-elle.
Depuis plus d'une semaine, pas un jour et pas une nuit ne passe sans qu'il y ait de détériorations de biens dans ce quartier niché sur les hauteurs de la ville. « Cette nuit encore, ils ont couché un pylône électrique par terre. Avant cela, ils ont cassé les barrières de parking, mis le feu à la loge du gardien... », détaille Patricia Doherty. « La semaine dernière, des vitres et des portes d'entrée ont été brisées, deux pylônes d'éclairage de 10 m de haut ont été couchés : il faut le faire ! ajoute une locataire. La porte d'un box de garage a été incendiée. Où allons-nous ? Quel sera le prochain acte de délinquance ? »
Les conséquences, notamment quand il s'agit de départs d'incendie, auraient pu être très graves. Mais qui en veut donc aux habitants de cette cité ? D'après nos informations, les vandales visent l'office HLM Ab-Habitat (Ab-H). Deux jeunes du quartier, dont l'un est d'ailleurs en procès avec Ab-H pour avoir agressé un gardien, devaient avoir un local pour ouvrir une crêperie. Mais la semaine dernière, les responsables d'Ab-H n'ont pas voulu signer le bail. Les clés avaient été remises, mais depuis, les serrures ont été changées.
« L'office n'a pas tenu sa promesse. Mais attention, ce ne sont pas ces deux personnes qui sont à l'origine de ces dégradations, mais des jeunes du coin en colère », insiste Patricia Doherty, qui avait soutenu le projet d'ouverture de ce commerce dans la cité. La CGT d'Ab-H s'était de son côté clairement opposée à l'attribution de ce local. Pour le syndicat, le président de l'office d'alors, l'ancien maire (PS) Philippe Doucet, tentait « d'acheter la paix sociale en pleine campagne électorale ».
Hier, des médiateurs urbains étaient présents dans le quartier. La situation reste tendue. « Dans ce quartier, on se sent complètement abandonnés, confie un jeune. Il n'y a rien pour nous. Ce local, c'était un peu comme une lumière. Ces violences, même si je ne suis pas d'accord, c'est une manière d'exprimer une révolte, une incompréhension. Je pense qu'elles s'arrêteront quand les promesses seront tenues. »
L'amicale des locataires a contacté l'office HLM et le maire (UMP) Georges Mothron. « Mais cela n'a rien donné, soupire Patricia Doherty. C'est inquiétant car on nous a déjà dit que l'été serait chaud. » Un dispositif policier a été mis en place. Joint par téléphone, l'office n'a pas été en mesure de répondre à nos questions.


[...]

L'office d'HLM AB Habitat est désormais présidé par M. Dominique Lesparre (PCF)


Tags : Georges Mothron Philippe Doucet Dominique Lesparre Sécurité
Ajouter un commentaire

19/04/2014
logo_blog_philippe_metezeau.pngL'agglomération Argenteuil-Bezons en crise. Ce n'est pas un problème d'ego!
Source

L'AGGLOMÉRATION ARGENTEUIL BEZONS entre crise et maladie chronique ?

Le président sortant Philippe Doucet a convoqué en catastrophe le premier conseil de la CAAB, 48h après l'élection du nouveau Maire d'Argenteuil. Cette précipitation était déjà suspecte : prendre de vitesse tout concurrent possible et pour cela écraser le débat et se refuser a tout échange. la loi l'y autorisait, mais ne l'y obligeait pas.
Il me semble que tout le monde oublie la charte signée par les 2 maires créateurs, MM. Mothron et Lesparre à la création de l'agglo, et approuvée à l'unanimité droite et gauche confondue du Conseil municipal d'Argenteuil et du conseil muncipal de Bezons. Cette charte prévoit que le président de l'agglo soit le maire d'Argenteuil. Rien de moins. Cette charte n'a pas été abolie, elle est toujours en vigueur. C'est rare qu'un texte recueille une telle unanimité. ALORS ? En faire un chiffon de papier pose tout de même question (politique, pratique, juridique, éthique). Peut-on, doit-on faire confiance à ceux qui ne respectent pas les engagements écrits ? Ça promet...
Nous sommes bien au cœur du système Doucet : défait à Argenteuil il tente de se refaire à Bezons. j'écris ces lignes parcequ'elles disent la vérité. Une sorte de point que j'espèrerai final, mais pour passer à la phase pratique et à l'avenir, il faut tout de même que les responsabilités de chacun soient bien établies.
J'ajoute que si c'était seulement un problème d'ego entre 2 hommes, les 46 autres membres du conseil communautaire auraient trouvé une solution, et nous, élus d'Argenteuil, en avons d'ailleurs proposées. Celles et ceux qui réduisent le problème à cela, oublient le principal : toutes les compétences de l'agglo. Oui, il y a un réel problème grave due à l'obstination de M Doucet à n'envisager aucune autre proposition que sa propre candidature...
Les compétence de l'agglo : citons la voirie, le développement économique, l'emploi, les équipements culturels, les transports, l'enseignement supérieur, le ramassage des ordures ménagères...et beaucoup d'autres. n'oublions pas non plus, et c'est plus surprenant, les compétences exercées de fait pas l'agglo sans les compétences soient transférées (et cela en toute illégalité...).
La sagesse voudrait que les Maires des 2 villes concernées, les 48 élus, le Président de la CAAB se rencontrent et échangent. C'est mal parti. En même temps que Le Président déclarait « tendre la main », il signait de l'autre main une convocation pour un conseil la semaine prochaine, ou l'on serait appelés a voter le budget. Au moment ou j'écris ces lignes, je n'en connais pas un chiffre, pas une proposition. Va t on travailler comme cela entre ville et agglo ? Si j'en crois certaines informations, des élus de Bezons (appartenant a la majorité de gauche qui a élu M. Doucet) n'en savent pas plus. Loin de me rassurer ou de me consoler, cela m'inquiète. le système Doucet s'est bien installé à Bezons.
Il faut bien, tant que nous faisions partie de l'agglo que la ville d'Argenteuil prenne en compte la persistance de la communauté d'agglo dans un mode de fonctionnement inédit en France, mais on comprendra qu'elle travaille aussi à en sortir. Paris-Métropole est sans doute la meilleure solution, c'est notre devoir de travailler à la rejoindre. Nous en parlerons forcément.


[...]


Tags : Georges Mothron Philippe Doucet Philippe Métézeau Dominique Lesparre L'Agglomération Argenteuil Bezons
Ajouter un commentaire | Voir le commentaire

18/04/2014
logo_lagazette.pngVers quelle agglo Argenteuil va-t-elle se tourner ?
Source

La Communauté d’agglomération Argenteuil-Bezons (CAAB) va-t-elle imploser ? Après l’élection de Philippe Doucet (PS) à la présidence, alors qu’il vient de perdre l’élection municipale argenteuillaise, la majorité qui reste à gauche à l’agglo (25 voix contre 23) a voté pour la reconduction du député d’Argenteuil-Bezons et président socialiste sortant. Une décision qui étonne certains caciques du PS valdoisien.
Mais Argenteuil et Bezons, malgré la grande différence en terme de nombre d’habitants ont le même nombre de délégués (24) et le résultat des municipales à Argenteuil n’a rien changé à la majorité. Cela a fait sortir de ses gonds Georges Mothron (UMP), nouveau maire d’Argenteuil, qui a quitté furieux le conseil communautaire, rappelant que la charte signée à l’époque de la création de l’agglo en 2006, entre le maire de Bezons Dominique Lesparre (PC) et Georges Mothron (UMP) laissait la présidence au maire d’Argenteuil. Georges Mothron a annoncé qu’il comptait sortir de l’agglomération pour rejoindre la future agglo Paris métropole.
« Je fais étudier les différents cas de figure, par l’organisme qui nous avait conseillé à l’époque pour la création de l’agglomération, pour étudier la meilleure sortie possible », explique l’élu. Parmi celles-ci, la dissolution, qui est possible puisque Argenteuil a plus de 70% des délégués de l’agglo. « C’est un des cas envisagés. Ce n’est ni un effet d’annonce ni un coup en réaction à une situation. Il faut que ça entre dans le cadre du potentiel de développement de la ville ».
Les agglomérations sont au cœur du dispositif gouvernemental qui vise à réduire le nombre de collectivités et oblige les préfets à organiser des agglo de plus de 200 000 habitants.
Georges Mothron est donc conscient qu’il « ne s’agit pas de dissoudre pour qu’Argenteuil (105 000 habitants) se retrouve toute seule ».
Quatre solutions s’offrent au nouveau maire, qui malgré son annonce initiale, précise toutefois qu’il ne « ferme pas la porte au Val-d’Oise, ça m’ennuierait de claquer la porte sans étudier toutes les possibilités ! » : la métropole de Paris, les boucles de la Seine (côté Yvelines, frontière commune avec Sartrouville), le Parisis ou la Cavam.
En terme de logique de développement économique et de bassin d’habitat, il estime la Cavam « plus éloignée » . Exit donc apparemment un rapprochement avec Deuil, Soisy et Montmorency. Ce qui n’est pas le cas à ses yeux du Parisis et des Boucles de la Seine. L’élu est conscient aussi que Argenteuil « fait peur » de part sa taille. Et puis il y a l’aspect financier, puisque la CAAB a une dette de 100 millions d’euros, qui en cas de dissolution sera dévolue en partie à Argenteuil.
La décision sera prise selon le maire dans les trois prochaines semaines puis sera soumise au conseil municipal.


[...]
Tags : Georges Mothron Philippe Doucet Dominique Lesparre L'Agglomération Argenteuil Bezons
Ajouter un commentaire

07/04/2014
logo_vonews.pngDoucet (PS) garde la présidence de l'agglomération malgré la perte d'Argenteuil
Source

Philippe Doucet à été élu, lundi soir, président de l'agglomération d'Argenteuil-Bezons avec 25 voix, contre 23 pour Georges Mothron, le nouveau maire UMP d'Argenteuil.
« Comptez sur nous pour continuer à en faire une agglomération de projets ! », déclare Philippe Doucet.
Georges Mothron et son équipe ont quitté la séance. Ils n'ont pas pris part au vote pour élire les vice-présidents. « Nouveau déni de démocratie », réagit Xavier Péricat, 1er adjoint d'Argenteuil. « Argenteuil 105000 habitants n'a aucun vice-président de la majorité ! »
Dominique Lesparre, maire PCF de Bezons, a été élu président de l'office HLM AB Habitat


[...]
Tags : Georges Mothron Philippe Doucet Xavier Péricat Dominique Lesparre L'Agglomération Argenteuil Bezons
Ajouter un commentaire

15/03/2014
LogoCapitalfr.pngLes revenus des élus dans le Val-d'Oise
Source

Au moment où les élus étaient priés par le gouvernement de publier leur patrimoine, suite à l'affaire Cahuzac, Capital avait alors passé au crible les indemnités de 500 responsables politiques d’Ile-de-France et de nos 10 agglomérations les plus peuplées.
.../...
Quelques extraits concernant Argenteuil et Bezons :


 


[...]

L'article complet de capital est à ce lien : http://www.capital.fr/a-la-une/salaires-des-elus/combien-gagnent-les-elus-de-votre-region-827319


Tags : Georges Mothron Philippe Doucet Marie-José Cayzac Dominique Lesparre Indemnités élus
Ajouter un commentaire | Voir les 20 commentaires

20/02/2014
logo_leparisien.png80 000 ¤ détournés des caisses du centre municipal de santé
Source

Dominique Lesparre, maire (PC) de Bezons a signé l'arrêté de révocation d'une agente de la ville mardi. Cette dernière est soupçonnée d'avoir détourné des fonds du centre municipal de santé (CMS). « Cela représente environ 80 000 € », indique la Ville.
En charge de la régie des recettes et de la direction administrative du CMS depuis 2004, l'agente, qui a reconnu les faits, « a commencé les détournements en 2008 », précise la Ville. La municipalité a constaté les irrégularités il y a quelques mois. Un agent a alerté la direction lorsqu'il s'est aperçu que sa supérieure et sa famille consultaient des médecins du CMS sans jamais régler la note. Convoquée, l'employée ne donne pas d'explication sur ces actes. La sanction administrative tombe et elle est mutée dans un autre service.
.../...
Chaque semaine, l'agente prélevait quelques dizaines d'euros sur les sommes que les caissières lui remettaient. Elle maquillait alors les bordereaux informatiques, ce qui permettait de tomber juste dans les comptes. « Nous demandons le remboursement de tout ce qui a été détourné », insiste la Ville.
.../...


[...]
Tags : Dominique Lesparre Faits Divers Villes voisines Santé
Ajouter un commentaire

21/01/2014
logo_leparisien.pngMunicipales: la liste UMP se dévoile à Bezons
Source

Le candidat UDI-UMP de Bezons Olivier Régis, présente sa liste ce mardi  soir (à 20 heures) à l’occasion d’une réunion publique salle Aragon. Récemment, l’élu UDI avait surpris par un soutien insolite : celui de Christian Pierret, ministre délégué à l’Industrie, aux PME, au Commerce, à l’Artisanat et à la Consommation du gouvernement Jospin (de 1997 à 2002), venu faire campagne à ses côtés auprès des commerçants. Cette prise de position a le don d’agacer Nessrine Menahouara, chef de file du PS à Bezons. « Les socialistes de la ville soutiennent unanimement la liste de rassemblement menée par Dominique Lesparre (NDLR, maire FG et candidat) » insiste-t-elle.


[...]
Tags : Dominique Lesparre Olivier Régis Nessrine Menahouara Municipales 2014 Villes voisines
Ajouter un commentaire

19/11/2013
logo_leparisien.pngBezons : la ZAC C½ur de ville contestée
Source

Il dit non au projet de la ZAC cœur de ville de Bezons. Olivier Régis, conseiller municipal d’opposition (UMP), met en avant les 1700 signatures recueillies dans une pétition, contre ce dossier : « Le maire ne peut pas négliger cela » insiste l’élu, candidat aux municipales. Mais pour la mairie, la ZAC se fera. « Le commissaire-enquêteur a donné un avis favorable, rétorque Dominique Lesparre, maire (PCF) de Bezons, candidat à sa succession. Nous tiendrons compte des préconisations du commissaire-enquêteur, bien que ce ne soit pas obligatoire. » Ce rapport sera discuté lors du prochain conseil municipal… auquel n’assistera pas Olivier Régis. L’élu a en effet décidé de ne plus y siéger jusqu’aux élections pour dénoncer « le déni de démocratie » du maire.


[...]

Cette ZAC est-elle, oui ou non, financée en partie ou totalement par la Communauté d'Agglomération d'Argenteuill Bezons ?

http://www.sadev94.fr/nos_operations/amenagement/la_zac_coeur_de_ville
http://www.sequano.com/spip.php?article76


Tags : Dominique Lesparre Olivier Régis Villes voisines
Ajouter un commentaire

07/11/2013
logo_leparisien.pngOlivier Régis veut retrouver sa tribune à Bezons
Source

Olivier Régis, conseiller municipal et candidat UMP à la mairie de Bezons, s’insurge. Il regrette « de ne plus pouvoir publier la tribune du groupe d’opposition dans le journal municipal depuis des mois. C’est un déni de démocratie », martèle-t-il. Il n’est pas le seul à ne plus en avoir. Le MoDem et le PS, également dans l’opposition, n’ont plus de tribune n’ont plus. Quant à l’édito du maire communiste, il n’apparaît plus également. « À chaque période électorale, en accord avec tous les partis, nous ne publions plus de tribune, insiste Dominique Lesparre, le maire (PC). Récemment, Olivier Régis nous a envoyé un courrier avec sa tribune pour que celle-ci soit publiée. Nous avons deux mois pour lui répondre, nous le ferons ». Olivier Régis s’inquiète également de ne pas avoir de réponse concernant sa demande « de la salle Aragon le 28 novembre pour annoncer son projet municipal, alors que cet espace est libre, assure-t-il. Cette salle n’est pas disponible. Si elle l’était, il l’aurait eu, il est de mauvaise foi… », rétorque le maire.


[...]
Tags : Dominique Lesparre Olivier Régis Vie des partis politiques Municipales 2014 Villes voisines
Ajouter un commentaire

14/10/2013
logo_vonews.png Le maire PC de Bezons en campagne
Source

Dominique Lesparre part à la conquête d'un troisième mandat. Il veut être le candidat de l’union des forces de gauche pour battre Olivier Régis, son adversaire de droite. Vendredi soir, symbole de son entrée en campagne, le maire communiste a inauguré sa permanence devant un parterre de militants communistes et d’élus de gauche. Le reportage de Votv.


Le maire de Bezons en campagne par vonews95


[...]
Tags : Dominique Lesparre Olivier Régis Municipales 2014 Villes voisines
Ajouter un commentaire | Voir les 2 commentaires
07/09/2013
LogoRAGauche.pngMétroples : pour Bezons, c’est NON !!!
Source

Au cœur de l’été, le gouvernement passe en force à l’Assemblée nationale, une loi qui modifie de fond en comble nos institutions territoriales. Contrairement à ce qui avait été débattu avec les élus aux États généraux du Sénat, cette loi donne le signal d’une recentralisation considérable. Elle crée une nouvelle institution, la métropole, pour 11 grandes villes dont Paris, Lyon et Marseille. Ces métropoles concerneront 30 millions d’habitants.

Nouvelle clef de voûte de l’organisation de la République elle concentre un très grand nombre de pouvoirs stratégiques et de financements retirés aux communes, quasiment vidées de leur capacité d’agir au service de leurs populations. Les élus, députés, sénateurs et maires Front de gauche sont farouchement opposés à ce projet dont l’examen doit revenir au Sénat à l’automne. Cette position, Christian Ourmières, Premier adjoint au maire de Bezons et vice-président de la communauté d’agglomération l’a expliquée et défendue devant les élus du Val d’Oise réunis le 5 septembre dernier par l’Union des Maires du Val d’Oise. Cette association réunissait les maires du département afin que chacun puisse exprimer ses préoccupations et ses réflexions sur cette nouvelle étape de décentralisation.


[...]

et aussi : http://www.philippedoucet.fr/?p=4011


Tags : Dominique Lesparre Grand Paris Villes voisines
Ajouter un commentaire | Voir les 3 commentaires

18/06/2013
logo_leparisien.pngL’avenir du Parc Bettencourt (Bezons) suscite le débat
Source

.../...
Réunis au parc Bettencourt, à Bezons, les habitants ont profité des nombreuses animations proposées. Cependant, des questions planaient sur l’avenir de cet espace vert de six ha. « La municipalité prévoit de déplacer le parc dans le cadre du projet cœur de ville », regrette Anne Gellé, d’Europe Ecologie les Verts. « Sur les 380 arbres que compte le parc, 80% seront abattus, ajoute Emmanuelle Wicquart, de l’association Bezons Environnement. Des arbres vont être replantés dans le nouveau square, mais ils vont mettre vingt à trente ans avant d’atteindre la taille et le volume des spécimens qui vont être détruits. »
.../...
Le maire (PCF) Dominique Lesparre assure qu’il y « aura toujours un parc Bettencourt à Bezons ». « Cet espace de loisirs, de promenade et de respiration sera même profondément réaménagé pour répondre davantage aux attentes des habitants, insiste l’élu. Au-delà des emplois générés par le futur centre-ville, c’est un véritable écoquartier qui va naître. Il n’y aura pas de massacre d’arbres. »


[...]
Tags : Anne Gellé Dominique Lesparre Villes voisines
Ajouter un commentaire | Voir le commentaire
14/03/2013
logo_vonews.pngBezons : le nouveau citoyen d'honneur de la ville fait grincer des dents le préfet
Source

Alors que le conseil municipal de Bezons a élevé le Palestinien Majdi Irhima-Al-Rimawi au rang decitoyen d’honneur de la ville, le préfet Jean-Luc Nevache condamne. Il rappelle que l’intéressé a été condamné à 80 ans de prison pour sa participation à l’assassinat d’un ministre israélien en 2001 à Jérusalem.
Une célébration de l'amitié entre Bezons et la commune de West Bani Zeid pour l'un, « un manquement à l’obligation de neutralité républicaine » pour l'autre. Dominique Lesparre, maire PCF de Bezons, répond à ceux qui ont décidé de remettre en cause la décision de son Conseil municipal de déclarer Majdi Irhima-Al-Rimawi, « résistant à l'occupation de son pays », citoyen d’honneur de la ville. En première ligne, le préfet Jean-Luc Nevache condamne vivement le comportement de la municipalité « alors que ne pouvait être ignorée l’implication de l’intéressé dans l’assassinat d’un ministre israélien en 2001 à Jérusalem et sa condamnation à 80 ans de prison ».
 
Le maire, lui, se défend, expliquant que sa commune « a souhaité prendre toute sa part à l’élan de solidarité qui, sur la planète, mobilise des millions de citoyens ». « Qu'aujourd'hui, cet acte de solidarité suscite des réactions hostiles parmi certains partisans de l'occupation des territoires palestiniens n'est pas pour nous étonner », lance le maire de Bezons, qui rappelle de son côté « l'importance des nombreuses décisions de l’ONU, à ce jour jamais appliquées, condamnant l'occupation de la Palestine et mettant en demeure l'Etat israélien d'y mettre un terme ».
Qu'importe, pour Jean-Luc Nevache, « cette initiative, présentée comme la célébration des liens d’amitié et de coopération qui unissent la ville de Bezons avec la commune de West-Bani-Zeïd n’a rien à voir avec la coopération décentralisée et constitue un manquement à l’obligation de neutralité républicaine ». Il estime ainsi que l'exigence de l'Etat « de favoriser les relations de confiance et de respect mutuel entre les uns et les autres ne peut qu’être fortement contrariée par une décision qui contrevient gravement au message de sérénité et de tolérance que les élus de la République ont le devoir de porter ».
C'est pourquoi les services de la préfecture analysent désormais « les conditions d’un éventuel déféré de cette délibération municipale devant le tribunal administratif au titre du contrôle de légalité ».


[...]
Tags : Dominique Lesparre Villes voisines
Ajouter un commentaire | Voir les 3 commentaires
13/03/2013
logo_leparisien.pngPolémique après la distinction d’un militant palestinien
Source

Lors d’un conseil municipal extraordinaire, le 14 février, le maire (PCF) de Bezons, Dominique Lesparre, a fait citoyen d’honneur Majdi Ihrima Al-Rimawi, un militant palestinien, condamné à quatre-vingts ans de prison pour sa participation à l’assassinat du ministre du Tourisme Rehavam Zeevi. Après l’UMP locale, qui avait dénoncé la tenue « d’un meeting politique » qui « dévoyait les institutions ». C’est au tour du Congrès juif européen (CJE), par la voix de son président, Moshe Kantor, de s’emporter hier contre « une décision scandaleuse et terrifiante ».
.../..
Dominique Lesparre, lui, campe sur ses positions. « Notre commune, dans cet acte inédit, a souhaité prendre toute sa part à l’élan de solidarité qui, sur la planète, mobilise des millions de citoyens. Cette haine affichée contre la décision de notre conseil municipal nous renforce dans notre détermination à défendre la noble et juste cause palestinienne », a-t-il rétorqué.


[...]

Autre article du Parisien sur le même thème : Le citoyen d’honneur de Bezons irrite le préfet


Tags : Dominique Lesparre Points de vue Villes voisines
Ajouter un commentaire | Voir les 6 commentaires
18/01/2013
logo_vonews.png Dominique Lesparre sera candidat à sa propre succession à Bezons
Source

Dominique Lesparre, maire de Bezons, sera candidat aux prochaines élections municipales. L'élu l'a annoncé ce vendredi. Evoquant plusieurs projets en cours, il a expliqué qu'il avait besoin de plus de temps pour mener plusieurs projets dont la création d'un nouveau coeur de ville.
Celui-ci serait composé d'un pôle sportif, un centre commercial de 30 000 à 40 000 mètres carrés qui déboucherait sur une rue commerçante piétonne, la création de logements et un cinéma. « Je ne veux pas que l'activité des citoyens s'arrête à partir de 20h », a expliqué l'élu.


[...]
Tags : Dominique Lesparre Municipales 2014
Ajouter un commentaire | Voir les 4 commentaires

03/01/2013
logo_leparisien.pngLesparre toujours mobilisé derrière ses policiers
Source

L’avenir du commissariat de Bezons est-il remis en question? C’est en substance la question posée par Dominique Lesparre, le maire (PC) de Bezons, à Manuel Valls, le ministre de l’Intérieur. L’édile a en effet écrit au troisième homme du gouvernement afin de lui faire part de ses interrogations. « J’apprends, par la presse, la réflexion que votre ministère engage autour d’une réforme qui prévoit le regroupement de certains commissariats... » .

.../...


[...]
Tags : Dominique Lesparre Sécurité
Ajouter un commentaire | Voir les 3 commentaires

« Précédent 1 2 3 4 5 6 Suivant »