Derniers commentaires reçus :
de FrédéricLN :
Bonjour, je découvre ce billet et ce mignon photomontage avec 3 ans de retard, m ... suite
de Arthur :
Le blog a rouvert mais il ne s'y passe rien ???? J'ai compris que le blog avait ... suite
de Jimmy75 :
Le blog a rouvert !! ... suite
de Jimmy75 :
Le blog a rouvert !! ... suite
de Jimmy75 :
Youpi !! C'est une bonne nouvelle ! ... suite
de Jimmy75 :
Youpi !! C'est une bonne nouvelle ! ... suite
de Marcel :
Vous cherchez du mal où il n'y en a pas, Triton. Sur le journal municipal, on a ... suite
de triton :
www.lefigaro.fr/vox/culture/2015/09/04/31006-20150904ARTFIG00401-boualem-sansal- ... suite
de triton :
En effet, cette dame est tout à fait setimable et parait sympathique. Son vêteme ... suite
de Marcel :
Désolée, Triton, ce n'est pas un voile islamique mais un simple turban. Cela ne ... suite
 
 
 
 
 Vivre en paix les uns avec les autres   2022, berges de Seine & autres fantasmagories   AB Habitat - VO Habitat   ASSEDIC   Assemblée Nationale   Banquet des retraités   Centre Communal d'Action Sociale   Cérémonies - Commémorations   CG95 - Grand Pari[s] de l'Art Contemporain   Commerces   Communication et évènements "gratuits" : coût   Conflit Doucet-Lamdaoui   Conseil Communautaire (Agglomération)   Conseil Départemental   Conseil Municipal   Conseil National des Missions Locales   Conseil Régional   Cumul des mandats   Débats de société : « Mariage pour tous »   Démocratie locale   Ecole Alsacienne   Ecoles, Collèges et Lycées   Emploi   Faits Divers   Femmes et hommes politiques   Festivités   Figuier Blanc   Gestion des déchets, propreté   Gestion des SDF   Grand Paris   Hôpital   Identité Nationale, Roms, voile intégral et autres débats   Ils nous ont quitté - Deuil   Impôts, finances et fonction publique   Impressionnistes   Inaugurations   Indemnités élus   L'Agglomération Argenteuil Bezons   La Poste   Le numérique   Le parc des berges   Le sport   Locaux politiques   Logement - PLU - Densification   Manifestations   Nos Aînés   Nos Jeunes   Passeport biométrique   Personnel municipal   Petite enfance   Police Municipale   Pollution, nuisances, propreté   Religions   Rives de Seine   Santé   Sécurité   Sous-Préfecture   Thèmes   Travaux   Université   Viande Halal   Vie des partis politiques   Villes voisines   Zones Industrielles - Entreprises  

Articles liés au thème : Ils nous ont quitté - Deuil

Il y a 3 articles dans cette rubrique.
31/12/2013
logo_blog_philippe_metezeau.pngHommage à Gérard d'Oléac.
Source

Gérard d'Oléac était né le 4 juillet 1925 à Saint Leu la forêt, au sein d'une famille ou l'éducation était rigoureuse. Il fit un une grande partie de sa scolarité à Enghień à l'institution devenue maintenant  Notre Dame d'Enghien, à laquelle il était resté très attaché.
Parti effectuer son service militaire au Maroc pendant 2 ans, il y prolongera ensuite son séjour pendant quelques mois, y fera du théâtre et exercera la profession de journaliste.
De retour en France, il fonde avec son épouse Germaine, une famille nombreuse qui compte 4 enfants, 4 fils dont il était fier. Ils lui donneront 9 petits enfants et 2 arrières petits enfants auxquels il est resté très attaché, manifestant à chacun d'entre eux une attention particulière, et une affection sincère qui ont éclairé la dernière période de sa vie.
Ses activités professionnelles l'amènent à travailler à la préfecture de police de Paris, ou il participe à la construction de nombreux commissariats et casernes. En parallèle, toujours infatigable, Gérard exerce une activité libérale à Argenteuil, toujours dans le domaine de l'urbanisme et de la construction. Il travaillera notamment avec Jean
Defresne, architecte, autre grande figure de notre Ville.
Résumer en quelques mots l’engagement citoyen et politique de Gérard d’Oléac est bien difficile, tant son implication fut importante par sa durée et son contenu.
Gérard, homme de convictions sincères et inébranlables, s’est toujours intéressé à la vie politique. L’engagement civique n’était pas pour lui un vain mot, et dans les visages multiples de  notre ville d’Argenteuil, il avait toute sa place.
Pendant de nombreuses années, il s’est engagé dans les divers mouvements centristes qui existaient au plan national, souvent accompagné dans ses activités politiques par Madeleine Meunier Quinsac qui elle aussi nous a quitté récemment.
Son action militante connaît enfin la reconnaissance du corps électoral lorsque après la loi de décentralisation il devient conseiller municipal pour la première fois en 1983 siégeant dans l’opposition au Maire de l’époque, Robert Mondargent. Bien que d’opinions fort éloignées, ce dernier lui réservait une écoute attentive surtout lorsqu’il s’agissait de questions tenant à l’urbanisme, le domaine de prédilection de Gérard , des connaissances appréciables par un maire quelle que fut son opinion.
En 1995, il participe au côté de Georges Mothron aux élections municipales, ajoutant encore une fois le courant centriste au courant gaulliste, dans un esprit d’unité qu’il a toujours recherché. Il ne fut pas élu au Conseil municipal, mais par un clin d’oeil de notre histoire locale il y siège à nouveau à la suite de la démission d’une élue de la liste. Il revient donc au Conseil municipal présidé par Roger Ouvrard, Maire respectueux des élus de l’opposition, qui sut lui aussi distinguer les positions idéologiques des compétences techniques de Gérard.
En 2001, inquiet pour la santé de son épouse, Gérard renonce à solliciter un nouveau mandat, mais pour rester fidèle à ses amis politiques il accepte de figurer symboliquement en dernière position sur la liste conduite par Georges Mothron qui devient  cette année là le nouveau Maire d’Argenteuil. Pour ma part, j’étais le même jour élu conseiller général, mandat qu’il avait brigué avec beaucoup d’ardeur quelques années auparavant, même si sa candidature ne fut pas couronnée de succès. Il m’avait en quelques sortes ouvert la voie et me fit partager son émotion bien sincère lors de mon élection, un moment inoubliable pour nous.
Mais, fin de l’exercice d’un mandat municipal ne signifie pas pour Gérard fin d’activité, puisqu’il  consacre son temps à diverses activités associatives, comme en témoignent les fonctions qu’il assume notamment au sein de la Saint Georges, et de l’association Festiv’centre ville. Il ne renonça pourtant pas à l’engagement militant, adhérant au parti Radical qui venait de s’implanter à Argenteuil en 2009.
Gérard avait été distingué comme il aimait le rappeler par des hommes politiques d’envergure nationale comme Jean Lecanuet, Jean-Jacques Servan-Shreiber, Raymond Barre ou Alain Poher. Mais il resta toute sa vie très attaché à la politique locale.
Qu’il me soit permis de terminer sur une note d’humour, parce que Gérard n’en manquait pas. Lors de notre dernière rencontre à la Maison de retraite Médicis, il me fit part de sa peine d’avoir du quitter sa jolie maison et que celle-ci fut vendue, mais il ajouta avec un petit sourire …  « ce qui va me manquer, c’est que maintenant, je ne vais plus pouvoir me plaindre des impôts locaux qui augmentent, puisque je n’en paie plus ! » .

Au revoir Gérard, que ton exemple et ta persévérance éclairent toutes celles et tous ceux qui aiment la France, qui aiment notre ville et se battent pour elles. Argenteuil te rend hommage aujourd’hui , et ne t’oubliera pas.


[...]
Tags : Philippe Métézeau Ils nous ont quitté - Deuil
Ajouter un commentaire
22/12/2013
LogoGM2014.pngGérard d'Oléac, ancien conseiller municipal d'opposition est décédé
Source

Madame, Monsieur, Chers amis,
 
C'est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès de notre ami Gérard d’Oléac. Grande figure de la vie politique et associative argenteuillaise, il a été pendant près de 40 ans un pionnier de l'opposition municipale.
La longévité et l'intégrité de son engagement pour notre ville nous oblige. Il restera une référence pour ceux qui sont engagés pour la défense de nos valeurs. 
C'est pourquoi j'invite tous ceux qui ont Argenteuil au cœur à venir se recueillir pour ses obsèques, qui auront lieu demain à la Basilique d’Argenteuil à 10h30.
Argenteuil perd un grand homme... Mais sa cause ne s'éteint pas avec lui : le combat continue, plus que jamais !
A demain je l'espère à la Basilique.

Georges MOTHRON


[...]

Argenteuil Politique présente ses sincères condoléances à la famille du défunt et à tous ses nombreux amis.


Ils nous ont quitté - Deuil
Ajouter un commentaire | Voir le commentaire
13/11/2013
logo_leparisien.pngDécès d’un ancien élu d’Argenteuil
Source

Conseiller municipal d’Argenteuil de 1995 à 2001, après avoir été le patron de la section PS locale (de 1990 à 1995), ancien administrateur de l’hôpital, Jean-Pierre Lescop est décédé jeudi d’un arrêt cardiaque, à l’âge de 61 ans. Devenu écrivain public une fois retraité, il aimait partager et échanger. « C’est une perte pour Argenteuil. Il avait encore des choses à dire, à manifester autour de lui », confie le libraire du Val-Sud, qui le connaissait bien.

Ses obsèques auront lieu demain. Une cérémonie religieuse sera célébrée à 14h30 en l’église Notre-Dame-de-Lourdes, suivie de l’inhumation au cimetière du Val-Notre-Dame, ce quartier auquel il était très attaché.

Jean-Pierre Lescop


[...]

Cette nouvelle apporte le deuil pour Argenteuil Politique car Jean-Pierre Lescop était un fidèle lecteur et contributeur d'articles, assidu, espiègle, râleur mais toujours clairvoyant dans ses commentaires.
Peut-être était-il l'un des derniers militants socialistes sincères d'Argenteuil, libre dans sa pensée et dans ses actions.

Une nouvelle étoile brille dans le ciel, elle porte ton nom, Jean-Pierre, repose en paix , toi qui t'es tant battu.

 


Ils nous ont quitté - Deuil
Ajouter un commentaire | Voir les 17 commentaires