Derniers commentaires reçus :
de FrédéricLN :
Bonjour, je découvre ce billet et ce mignon photomontage avec 3 ans de retard, m ... suite
de Arthur :
Le blog a rouvert mais il ne s'y passe rien ???? J'ai compris que le blog avait ... suite
de Jimmy75 :
Le blog a rouvert !! ... suite
de Jimmy75 :
Le blog a rouvert !! ... suite
de Jimmy75 :
Youpi !! C'est une bonne nouvelle ! ... suite
de Jimmy75 :
Youpi !! C'est une bonne nouvelle ! ... suite
de Marcel :
Vous cherchez du mal où il n'y en a pas, Triton. Sur le journal municipal, on a ... suite
de triton :
www.lefigaro.fr/vox/culture/2015/09/04/31006-20150904ARTFIG00401-boualem-sansal- ... suite
de triton :
En effet, cette dame est tout à fait setimable et parait sympathique. Son vêteme ... suite
de Marcel :
Désolée, Triton, ce n'est pas un voile islamique mais un simple turban. Cela ne ... suite
 
 
 
 

Ajouter un commentaire sur l'article 4560

Mardi 04 Août 2020

« Hollande, ta loi on n’en veut pas ! » Hier soir, environ 300 personnes ont manifesté dans les rues d’Argenteuil à l’appel du collectif Manif pour tous 95. Parti de la gare du Val d’Argenteuil, le cortège encadré par de nombreux policiers s’est dirigé vers le pont d’Argenteuil, en passant par l’avenue Maurice-Utrillo et en évitant la dalle comme le stipulait un arrêté préfectoral pris hier matin. « Nous sommes là pour dire que la banlieue est contre le projet de loi Taubira. En particulier les musulmans », assure Franck Debeaud, délégué du Parti chrétien démocrate (PCD) d’Argenteuil- Bezons qui pensait voir manifester au moins un millier de personnes. Pendant près de deux heures, les manifestants, parmi lesquels Frigide Barjot, ont repris des slogans insistant sur le fait qu’ils ne « lâcheront rien ».

 
Votre prénom ou pseudo  * 
Votre email  * (confidentiel) 
Votre ville  * 
Votre commentaire :
Recopiez le code ci-dessous:
Champ obligatoire

Selon l'artcle 34 de la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour exercer ce droit, contactez .
Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez. Votre adresse IP (18.204.55.168) sera archivée.