Derniers commentaires reçus :
de FrédéricLN :
Bonjour, je découvre ce billet et ce mignon photomontage avec 3 ans de retard, m ... suite
de Arthur :
Le blog a rouvert mais il ne s'y passe rien ???? J'ai compris que le blog avait ... suite
de Jimmy75 :
Le blog a rouvert !! ... suite
de Jimmy75 :
Le blog a rouvert !! ... suite
de Jimmy75 :
Youpi !! C'est une bonne nouvelle ! ... suite
de Jimmy75 :
Youpi !! C'est une bonne nouvelle ! ... suite
de Marcel :
Vous cherchez du mal où il n'y en a pas, Triton. Sur le journal municipal, on a ... suite
de triton :
www.lefigaro.fr/vox/culture/2015/09/04/31006-20150904ARTFIG00401-boualem-sansal- ... suite
de triton :
En effet, cette dame est tout à fait setimable et parait sympathique. Son vêteme ... suite
de Marcel :
Désolée, Triton, ce n'est pas un voile islamique mais un simple turban. Cela ne ... suite
 
 
 
 

Ajouter un commentaire sur l'article 5539

Dimanche 22 Octobre 2017

Considéré en « équilibre insincère » par l’ancien préfet du Val d’Oise, Jean-Luc Nevache, le budget de l’agglomération d’Argenteuil-Bezons est sous la loupe de la Chambre Régionale des Comptes. L’agglomération justifie pour sa part son choix de ne pas inscrire certaines dépenses.

Voté en décembre dernier, le budget de l’agglomération devra être revoté. Saisi par la municipalité UMP d’Argenteuil, l’ancien préfet du Val d’Oise, l’a jugé en « équilibre insincère » et l’a donc déféré à la Cour Régionale des Comptes, il y a quelques semaines. « J’ai considéré que les montants inscrits en dépenses ne correspondaient pas à ce qui est raisonnablement prévisible », précise Jean-Luc Nevache. Ce dernier évoque notamment « deux éléments » manquants au registre des dépenses.

 
Votre prénom ou pseudo  * 
Votre email  * (confidentiel) 
Votre ville  * 
Votre commentaire :
Recopiez le code ci-dessous:
Champ obligatoire

Selon l'artcle 34 de la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour exercer ce droit, contactez .
Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez. Votre adresse IP (54.224.155.169) sera archivée.