Derniers commentaires reçus :
de FrédéricLN :
Bonjour, je découvre ce billet et ce mignon photomontage avec 3 ans de retard, m ... suite
de Arthur :
Le blog a rouvert mais il ne s'y passe rien ???? J'ai compris que le blog avait ... suite
de Jimmy75 :
Le blog a rouvert !! ... suite
de Jimmy75 :
Le blog a rouvert !! ... suite
de Jimmy75 :
Youpi !! C'est une bonne nouvelle ! ... suite
de Jimmy75 :
Youpi !! C'est une bonne nouvelle ! ... suite
de Marcel :
Vous cherchez du mal où il n'y en a pas, Triton. Sur le journal municipal, on a ... suite
de triton :
www.lefigaro.fr/vox/culture/2015/09/04/31006-20150904ARTFIG00401-boualem-sansal- ... suite
de triton :
En effet, cette dame est tout à fait setimable et parait sympathique. Son vêteme ... suite
de Marcel :
Désolée, Triton, ce n'est pas un voile islamique mais un simple turban. Cela ne ... suite
 
 
 
 

Ajouter un commentaire sur l'article 5553

Vendredi 18 Août 2017

L'avenir du bailleur social qui gère 11 000 logements inquiète la CGT et le maire UMP d'Argenteuil. Un courrier a été adressé à la ministre du Logement.
Pour une fois, la CGT et le maire (UMP) d'Argenteuil, Georges Mothron, parlent d'une même voix : « Non à la privatisation d'AB Habitat (AB H) ». Ce message s'affiche sur l'office HLM qui gère près de 11 000 logements (30 000 locataires environ) à Argenteuil et Bezons.
Le syndicat majoritaire a interpellé, par courrier, l'ancien préfet Jean-Luc Névache et la ministre du Logement, Sylvia Pinel. « Nous les avons alertés pour qu'ils interviennent notamment sur la légalité des procédures engagées ou envisagées. Nous estimons que la privatisation à venir est sans fondement d'intérêt général pour l'office. »

 
Votre prénom ou pseudo  * 
Votre email  * (confidentiel) 
Votre ville  * 
Votre commentaire :
Recopiez le code ci-dessous:
Champ obligatoire

Selon l'artcle 34 de la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour exercer ce droit, contactez .
Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez. Votre adresse IP (54.144.33.92) sera archivée.