Derniers commentaires reçus :
de FrédéricLN :
Bonjour, je découvre ce billet et ce mignon photomontage avec 3 ans de retard, m ... suite
de Arthur :
Le blog a rouvert mais il ne s'y passe rien ???? J'ai compris que le blog avait ... suite
de Jimmy75 :
Le blog a rouvert !! ... suite
de Jimmy75 :
Le blog a rouvert !! ... suite
de Jimmy75 :
Youpi !! C'est une bonne nouvelle ! ... suite
de Jimmy75 :
Youpi !! C'est une bonne nouvelle ! ... suite
de Marcel :
Vous cherchez du mal où il n'y en a pas, Triton. Sur le journal municipal, on a ... suite
de triton :
www.lefigaro.fr/vox/culture/2015/09/04/31006-20150904ARTFIG00401-boualem-sansal- ... suite
de triton :
En effet, cette dame est tout à fait setimable et parait sympathique. Son vêteme ... suite
de Marcel :
Désolée, Triton, ce n'est pas un voile islamique mais un simple turban. Cela ne ... suite
 
 
 
 

Ajouter un commentaire sur l'article 5587

Mardi 27 Juin 2017

Il est passé par ici, il repassera par là ! On ne peut pas le suivre (mais le suivrait-on ?)

Il passe de BFM à LCI, en passant par Sud Radio, Beur FM France Bleu, et surtout il fait partie des permanents du Conseil des Grandes Gueules sur RMC.

Il écrit, tout et n’importe quoi. Il passe de son blog à ses tweets, au Huffington Post. Il desserte sur les immigrants, sur la vente du Rafale (dont une partie est produite à Argenteuil, il le rappelle, la loi renseignement, etc, etc… Il réunit ses fidèles à la Cave Dîmière (combien étaient-ils ?), il distribue des tracts à la gare, vantant ses mérites et ses réalisations.

Il prône les bornes pour les voitures électriques, quand il ne parle pas d’autolibs, de prolongement du tram, ou du parc des Berges. Il est partout, et n’importe où, pourvu qu’on mentionne son nom.

Mais surtout, il est le chantre du Premier ministre, qu’il encense plus que de raison, il reprend ses tweets, ses conférences de presse, ses bons mots. Chercherait-il un maroquin ? Pour remplacer la présidence de la CAAB, qu’il quittera aux premières neiges. On se plait à le croire.

Il nous dit qu’il est toujours au service des Argenteuillais et des Bezonnais. Sur fond de drapeau, ça peut servir, par voie d’affiche sur tous les panneaux municipaux. Il va même jusqu’à mettre une banderole au carrefour stratégique du centre-ville, pour uniquement rappeler aux passants qu’il est là, et bien là.

Il est passé par ici, il repassera par là. On a le tournis. Mais on déchante.

Charlie Brown

 
Votre prénom ou pseudo  * 
Votre email  * (confidentiel) 
Votre ville  * 
Votre commentaire :
Recopiez le code ci-dessous:
Champ obligatoire

Selon l'artcle 34 de la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent. Pour exercer ce droit, contactez .
Nous vous rappelons que vous êtes responsable du contenu des commentaires que vous publiez. Votre adresse IP (107.22.61.99) sera archivée.