Derniers commentaires reçus :
de FrédéricLN :
Bonjour, je découvre ce billet et ce mignon photomontage avec 3 ans de retard, m ... suite
de Arthur :
Le blog a rouvert mais il ne s'y passe rien ???? J'ai compris que le blog avait ... suite
de Jimmy75 :
Le blog a rouvert !! ... suite
de Jimmy75 :
Le blog a rouvert !! ... suite
de Jimmy75 :
Youpi !! C'est une bonne nouvelle ! ... suite
de Jimmy75 :
Youpi !! C'est une bonne nouvelle ! ... suite
de Marcel :
Vous cherchez du mal où il n'y en a pas, Triton. Sur le journal municipal, on a ... suite
de triton :
www.lefigaro.fr/vox/culture/2015/09/04/31006-20150904ARTFIG00401-boualem-sansal- ... suite
de triton :
En effet, cette dame est tout à fait setimable et parait sympathique. Son vêteme ... suite
de Marcel :
Désolée, Triton, ce n'est pas un voile islamique mais un simple turban. Cela ne ... suite
 
 
 
 
 Vivre en paix les uns avec les autres   2022, berges de Seine & autres fantasmagories   AB Habitat - VO Habitat   ASSEDIC   Assemblée Nationale   Banquet des retraités   Centre Communal d'Action Sociale   Cérémonies - Commémorations   CG95 - Grand Pari[s] de l'Art Contemporain   Commerces   Communication et évènements "gratuits" : coût   Conflit Doucet-Lamdaoui   Conseil Communautaire (Agglomération)   Conseil Départemental   Conseil Municipal   Conseil National des Missions Locales   Conseil Régional   Cumul des mandats   Débats de société : « Mariage pour tous »   Démocratie locale   Ecole Alsacienne   Ecoles, Collèges et Lycées   Emploi   Faits Divers   Femmes et hommes politiques   Festivités   Figuier Blanc   Gestion des déchets, propreté   Gestion des SDF   Grand Paris   Hôpital   Identité Nationale, Roms, voile intégral et autres débats   Ils nous ont quitté - Deuil   Impôts, finances et fonction publique   Impressionnistes   Inaugurations   Indemnités élus   L'Agglomération Argenteuil Bezons   La Poste   Le numérique   Le parc des berges   Le sport   Locaux politiques   Logement - PLU - Densification   Manifestations   Nos Aînés   Nos Jeunes   Passeport biométrique   Personnel municipal   Petite enfance   Police Municipale   Pollution, nuisances, propreté   Religions   Rives de Seine   Santé   Sécurité   Sous-Préfecture   Thèmes   Travaux   Université   Viande Halal   Vie des partis politiques   Villes voisines   Zones Industrielles - Entreprises  

AMAJE

Mardi 24 Octobre 2017

Je ne comprends pas (si les chiffres sont vrais) que la municipalité précédente ait pu mettre en place une allocation qui serait de l'ordre de 10 à 12 000 € / an et par famille.
J'ai eu des enfants jeunes et les ai fait garder à domicile, par confort, mais mon confort n'a jamais été financé par ma commune et pour réduire les frais nous avions une garde partagée avec une autre famille.
D'autre part les déductions d'impôt pour ce type d'emploi sont déjà conséquentes, donc une aide, pourquoi pas, mais minimale.
Je serai curieux de savoir ce qu'il restait à la charge des familles après la réduction d'impôt et l'AMAJE !!!

Articles liés au thème : Centre Communal d'Action Sociale

Il y a 2 articles dans cette rubrique.
15/07/2013
logo_blog_philippe_metezeau.pngLe Président de la République sollicité par le centre social Conjugue d'Argenteuil.
Source

Il ne faut surtout pas que les élus de l'opposition soutiennent le centre social associatif CONJUGUE, puisqu'on lui reproche (et même en très haut lieu) d'être « instrumentalisé par la droite ». péché mortel à Argenteuil. Donc, je me contente de reproduire la LETTRE AU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE adressee par ses dirigeants. Seront ils instrumentalisées par le Président de la République ? C'est tellement simple de régler le problème : il suffit que la Municipalité tienne ses engagements votés par le conseil municipal.

LA LETTRE DE CONJUGUE A FRANCOIS HOLLANDE, PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

Monsieur le Président de la République,

Il y a un an votre arrivée au pouvoir suscitait un intense espoir ; on allait enfin rompre avec les abus de votre prédécesseur. A Argenteuil, comme partout ailleurs en France, un immense soulagement était ressenti par la jeunesse, les familles… Dans les administrations, dans les écoles asphyxiées par les coupes budgétaires, on soufflait.

C’est dans ce contexte que notre Centre Social associatif Conjugue, que vous nous avez fait l’honneur de visiter en 2007, devait récupérer de nouveaux locaux qu’une convention signée par la ville lui accordait pour continuer l’ œuvre d’animation et de cohésion sociale qu’elle mène depuis 25 ans sur les quartiers du Val d’Argent Nord à Argenteuil.

Mais voilà qu’une déplorable injustice va balayer des années de travail, d’efforts concertés qui ont permis de souder un quartier, de créer un lieu propice au dialogue, à l’entraide, à l’accompagnement, où équipe salariée et bénévoles dans une abnégation totale favorisent les échanges, les solidarités et l’éducation populaire.

En effet, Philippe Doucet, le député maire d’Argenteuil au mépris d’un engagement écrit, revenant sur une parole donnée, a décidé sous de fallacieux prétextes d’attribuer les locaux promis à un autre centre social qu’il aura lui-même créé.

La population médusée, révoltée ne comprend pas et cherche encore dans la politique argenteuillaise de Monsieur Doucet, les principes que vous égrenâtes un soir, dans une mémorable envolée anaphorique qui posait les jalons du renouveau.

« Moi président de la République, je ferai en sorte que mon comportement soit en chaque instant exemplaire »

Lui, Député-Maire, abusant de son pouvoir, cherche à étouffer depuis 19 mois notre association en ne lui versant pas les subventions qui lui sont pourtant dues. Il élude nos questions, il profère de fausses accusations, il dénigre les actions que nous menons dans ce quartier qu’il traite de « ghetto ».

« Moi président de la République, il y aura un code de déontologie pour les ministres, qui ne pourraient pas rentrer dans un conflit d’intérêts. »

Lui, Député – Maire est en plein dans un conflit d’intérêts et plus encore un conflit de personnes. Peut-on parler de déontologie, de morale lorsque tout le monde sait que la condamnation de notre Centre Social tient avant tout à la volonté d’éliminer son Directeur Hamou AGUINI qui n’aurait pas dû selon Philippe Doucet se présenter aux dernières législatives ? Depuis aveuglé par une vindicte incompréhensible, Monsieur Doucet préfère taire les voix de la raison et ignorer l’indignation d’une population qui se sent sacrifiée, méprisée, spoliée, volée.

.../...

Vous Monsieur le Président, notre dernier recours, peut-être arriverez-vous à faire entendre raison à monsieur Doucet qui s’éloigne dangereusement de votre ligne politique prônant plus de justice ? Peut-être saurez-vous arbitrer avec sagesse ce conflit en lui rappelant que faire de la politique c’est avant tout respecter et entendre des électeurs qui lui ont fait confiance, que la politique c’est savoir cerner leurs besoins et savoir y répondre ? Peut-être qu’un rappel à l’ordre du plus haut sommet de l’Etat le forcera à considérer la quantité négligeable qu’à ses yeux nous semblons être puisqu’il n’a daigné nous accorder une entrevue et répondre à nos multiples interpellations, qu’au bout de deux mois de conflit.

Mais la spoliation de notre équipement a déjà été actée en Conseil Municipal le 8 avril 2013 et tous les rendez-vous pouvons appeler à une conciliation n’ont abouti à rien.

Parce que nous croyons profondément en la justice, parce que nous savons que vous êtes un politicien intègre, sincère et engagé qui saura comprendre notre combat, nous vous remercions déjà pour toutes les actions que vous saurez mettre en œuvre pour nous aider et nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de notre immense respect.

Monsieur le Président, nous vous demandons solennellement d’intervenir.

Permettez-nous de garder l’espoir.


[...]

Vous retrouverez le texte entier de la lettre sur le blog de Philippe Métézeau


Tags : Philippe Métézeau Associations Centre Communal d'Action Sociale
Ajouter un commentaire | Voir les 2 commentaires
20/11/2012
logo_blog_philippe_metezeau.pngIrregularités au CCAS d'Argenteuil
Source

Le CCAS (Centre Communal d'Action Sociale) doit « obligatoirement se réunir une fois par trimestre » (Art 123-16 du CASF, confirmé par le règlement intérieur du CCAS d'Argenteuil Art 1, p.6)

Il s'est réuni pour la dernière fois en juin.

Après 3 changements de dates, il s'est réuni, enfin le 16 novembre (avec un mois et demi de retard, sans aucune explication). Pour la séance précédente, il avait déjà été convoqué hors délai…

On pouvait s'attendre à un ordre du jour bien établi. Il n'en est rien. Celui-ci devient bien sur pléthorique, reléguant dans les questions diverses des points aussi importants que l'exposé de « la politique cadre seniors », présentée pour avis et …adoptée au Conseil municipal… il y a plus 7 mois!

Je rappelle que le CCAS en est à son 4ème directeur depuis l'arrivée de son actuel président Philippe Doucet.


[...]
Tags : Philippe Doucet Philippe Métézeau Centre Communal d'Action Sociale
Ajouter un commentaire | Voir les 10 commentaires