Derniers commentaires reçus :
de Arthur :
Le blog a rouvert mais il ne s'y passe rien ???? J'ai compris que le blog avait ... suite
de Jimmy75 :
Le blog a rouvert !! ... suite
de Jimmy75 :
Le blog a rouvert !! ... suite
de Jimmy75 :
Youpi !! C'est une bonne nouvelle ! ... suite
de Jimmy75 :
Youpi !! C'est une bonne nouvelle ! ... suite
de Marcel :
Vous cherchez du mal où il n'y en a pas, Triton. Sur le journal municipal, on a ... suite
de triton :
www.lefigaro.fr/vox/culture/2015/09/04/31006-20150904ARTFIG00401-boualem-sansal- ... suite
de triton :
En effet, cette dame est tout à fait setimable et parait sympathique. Son vêteme ... suite
de Marcel :
Désolée, Triton, ce n'est pas un voile islamique mais un simple turban. Cela ne ... suite
de francais :
argenteuillais préparez vous a recevoir votre quotta de migrants et musulman de ... suite
 
 
 
 

Article N° 4997

19/11/2013
logo_leparisien.pngMunicipales 2014: le kiosque à fleurs de la discorde à Argenteuil
Source

Avenue Gabriel-Péri, à Argenteuil. Un panneau de la ville indique la « reconstruction du kiosque à fleurs. Les travaux s’achèveront fin 2013. » Le montant de ce chantier, 250 000 €, précisé sur un précédent panneau d’information, a disparu depuis. Sujet épineux? « Bien sûr, réagit Xavier Péricat, conseiller municipal et général UMP. Ils ont enlevé la somme de ce chantier car ça a choqué beaucoup de gens ! ».
L’opposition s’agace de la réalisation de ce chantier. « C’est un investissement inutile, indécent au regard de tous les Argenteuillais qui en ont marre du matraquage fiscal », souffle Xavier Péricat. Selon lui, l’ancien kiosque remplissait sa fonction, il n’était pas « nécessaire de le déplacer de 50 cm et de payer le quart d’un million d’euros ». « C’est pire que dans le XVIe arrondissement de Paris », ironise-t-il.
Côté municipalité, on ne comprend pas la polémique. Si elle a décidé la reconstruction du kiosque à fleurs, c’est pour « continuer la rénovation du centre-ville et en faire un endroit attractif ». Ce projet comprend « la démolition et reconstruction du kiosque pour un montant de 50 000 €, la mise en conformité des réseaux à 30 000 €, les travaux du trottoir à 150 000 € et le remplacement du mobilier urbain, comme les bancs, les poteaux, les barrières…, pour un montant de 20 000 € », précise-t-on dans l’entourage du maire (PS) Philippe Doucet. Cela participe à la « poursuite de la redynamisation commerciale du centre-ville avec des commerces de proximité, de qualité, pour tous », insiste la ville.
Pour Xavier Péricat, c’est aussi là que le bât blesse. « Argenteuil ne se limite pas au centre-ville, peste-t-il. Quand on vit au Val-Notre-Dame ou ailleurs, nous n’avons pas le droit aux nouveaux commerces ou aux travaux de la voirie. Avec ce kiosque à fleurs, nous sommes dans l’indécence totale. »


[...]
Tags : Philippe Doucet Xavier Péricat Municipales 2014 Travaux
Ajouter un commentaire | Voir les 5 commentaires

Commentaires

Le 23/11/2013 à 09:11:39 par Marguerite à argenteuil
On est tenté de s'étonner du "découpage" du montant des travaux fait a posteriori par Monsieur Doucet. Pourquoi avoir retiré le panneau du chiffre global à toute vitesse ? et pourquoi l'avoir remplacé aussitôt par un panneau sans chiffre ?
Les travaux du trottoir, quel subterfuge ! Pourquoi rue Gabriel Péri et dans les rues désertes Paul Vaillant Couturier et de la Poste, alors qu'il n'y a quasiment aucun commerce ?
Pourquoi ne pas financer les travaux d'autres magasins ? Il y a déjà deux fleuristes dans la rue, il serait intéressant de les entendre ?
Pour  toutes ces questions, on n'aura aucune réponse, comme d'habitude.
Mais les con tribuables continueront à passer à la caisse.

 

Commenter
Le 23/11/2013 à 10:37:06 par Blange Neige à Argenteuil
C'est bien évidemment une manipulation de plus. Si je comprends ce découpage, le kiosque ainsi que les réseaux qui l'alimentent devraient être payés par la ville. (compétence ville). Les trottoirs, mobiliers urbains et bancs devraient être payés par l'Agglo. 
Comme bien souvent et comme dit si bien notre Maire:
"JE décide, le reste est de la littérature". 
Le Maire décidé donc en dépit de tout (du bon sens, de l'intérêt général, du coût...) et les services doivent masquer les irrégularités. 
Autre dicton apprécié du Maire et jeté à la face des agents:"N'oubliez pas que c'est MOI qui paye et que vous êtes au service des élus"
Avec une mentalité comme celle là.....vive la république et vive les impôts du "Maire" (à moins que....JE fais et décidé et que VOUS payez....) 
Commenter
Le 25/04/2014 à 09:22:46 par didier à argenteuil
et d'apres l'argenteuillais ci contre http://www.argenteuil.fr/uploads/Externe/c4/167_1389109548_ArgHebdo184-web.pdf
je me demande vraiment si 1- les travaux des club house pour les clubs de foot et rugby etaient d'urgence absolue, et de 2- le cout reel, en plus d'un centre aquatique totalement refait à neuf... que de folie depensiere. La facture doit etre salée. Quelqu'un a-til la réponse?

 

Commenter
Le 25/04/2014 à 09:34:46 par Marcel à argenteuil
 Il me semble qu'un ancien adjoint au maire est fortement impliqué dans les travaux du Centre nautique. Le dévolera-t'on bientôt ? J'ai aussi lu que bon nombre d'installations étaient détériorées dans ce centre nautique, depuis l'achèvement des travaux. 
Un gouffre, après celui creusé par Monsieur Montdargent, ami de Monsieur Doucet.
Mais ce n'est pas leur problème !



 

Commenter
Le 25/04/2014 à 20:36:52 par la folie des grandeurs à argenteuil
 Je confirme que les équipements du  Centre Nautique (crochets de fermeture des cabines, bracelets, porte manteaux, serrure des casiers) sont cassés ou ne fonctionnent plus pour beaucoup. L'eau des douches est froide et il faut viser la douche libre qui fonctionne.
On voit que cet équipement n'est pas fonctionnel pour les clients, il a été conçu pour la galerie et je ne parle pas du chauffage dans la salle de "fitness" qui ne fonctionne pas non plus.
Cette piscine coûte un fric fou en fonctionnement, Argenteuil n'avait pas besoin d'un gouffre pareil, faire fonctionner correctement l'ancienne structure avec les 2 bassins et les bassins ludiques étaient bien suffisants pour les adeptes de natation et détente pour les enfants 
Encore une folie que le nouveau maire va devoir gérer sans mécontenter les aficionados.


      

Commenter