Derniers commentaires reçus :
de Arthur :
Le blog a rouvert mais il ne s'y passe rien ???? J'ai compris que le blog avait ... suite
de Jimmy75 :
Le blog a rouvert !! ... suite
de Jimmy75 :
Le blog a rouvert !! ... suite
de Jimmy75 :
Youpi !! C'est une bonne nouvelle ! ... suite
de Jimmy75 :
Youpi !! C'est une bonne nouvelle ! ... suite
de Marcel :
Vous cherchez du mal où il n'y en a pas, Triton. Sur le journal municipal, on a ... suite
de triton :
www.lefigaro.fr/vox/culture/2015/09/04/31006-20150904ARTFIG00401-boualem-sansal- ... suite
de triton :
En effet, cette dame est tout à fait setimable et parait sympathique. Son vêteme ... suite
de Marcel :
Désolée, Triton, ce n'est pas un voile islamique mais un simple turban. Cela ne ... suite
de francais :
argenteuillais préparez vous a recevoir votre quotta de migrants et musulman de ... suite
 
 
 
 
 Vivre en paix les uns avec les autres   2022, berges de Seine & autres fantasmagories   AB Habitat - VO Habitat   ASSEDIC   Assemblée Nationale   Banquet des retraités   Centre Communal d'Action Sociale   Cérémonies - Commémorations   CG95 - Grand Pari[s] de l'Art Contemporain   Commerces   Communication et évènements "gratuits" : coût   Conflit Doucet-Lamdaoui   Conseil Communautaire (Agglomération)   Conseil Départemental   Conseil Municipal   Conseil National des Missions Locales   Conseil Régional   Cumul des mandats   Débats de société : « Mariage pour tous »   Démocratie locale   Ecole Alsacienne   Ecoles, Collèges et Lycées   Emploi   Faits Divers   Femmes et hommes politiques   Festivités   Figuier Blanc   Gestion des déchets, propreté   Gestion des SDF   Grand Paris   Hôpital   Identité Nationale, Roms, voile intégral et autres débats   Ils nous ont quitté - Deuil   Impôts, finances et fonction publique   Impressionnistes   Inaugurations   Indemnités élus   L'Agglomération Argenteuil Bezons   La Poste   Le numérique   Le parc des berges   Le sport   Locaux politiques   Logement - PLU - Densification   Manifestations   Nos Aînés   Nos Jeunes   Passeport biométrique   Personnel municipal   Petite enfance   Police Municipale   Pollution, nuisances, propreté   Religions   Rives de Seine   Santé   Sécurité   Sous-Préfecture   Thèmes   Travaux   Université   Viande Halal   Vie des partis politiques   Villes voisines   Zones Industrielles - Entreprises  

Articles liés au thème : Santé

Il y a 8 articles dans cette rubrique.
08/04/2014
logo_blog_philippe_metezeau.pngInauguration d'un pole d'accueil et de soins adaptés aux personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer.
Source

Monsieur le Maire,  Madame la Directrice, Mesdames, Messieurs,
Je vous remercie de l’invitation à inaugurer du Pôle d’activités et de soins adaptés et de la plate-forme d’accompagnement.
Le Conseil général est un partenaire fidèle de la Maison Zemgor et je vous dis tout mon plaisir d’être présent à cet événement.
Le Val d’Oise est un des départements les plus jeunes de France métropolitaine, cette caractéristique doit être appréhendée avec prudence car dans le même temps, il est prévu une accélération du rythme du vieillissement de ses habitants pour les 20 prochaines années.
Pour le Conseil général du Val d’Oise qui a la responsabilité d’assurer la solidarité sur notre territoire, ces tendances appellent à s’engager pour permettre aux personnes âgées de vivre sereinement dans le Val d’Oise.
C’est dans ce contexte qu’a été élaboré le Schéma départemental en faveur des personnes âgées adopté en mai 2012 et qui établit une véritable feuille de route pour la politique départementale.
Ce schéma répond à un ensemble de problématiques liées :

  • au quotidien des personnes âgées,
  • à la prise en charge de leur dépendance,
  • à leur protection,
  • mais aussi au soutien des personnes qui les accompagnent.

Accompagner une personne souffrant de la maladie d’Alzheimer, est éprouvant physiquement et psychologiquement :

  • Souvent les proches sont déconcertés face à cette maladie et en accompagnant les malades, ils souffrent à leur tour d’isolement.
  • Il est nécessaire de les soutenir, tant pour leur apprendre les bons réflexes, que pour leur offrir des instants de détente et de répit.

Le deuxième axe du schéma départemental en faveur des personnes âgées prévoit d’aider celles et ceux qui ont besoin de soutien :

  • En développant la formation et en structurant le soutien aux aidants
  • En favorisant leur repérage et en les orientant vers les dispositifs d’aide déjà existants,
  • Enfin, en augmentant l’offre de solutions de répit.
  • Ou encore, en mettant à disposition l’ensemble des informations dont ils peuvent avoir besoin : cf. site seniors en Val d’Oise.

Je vous redis donc toute ma satisfaction d’être présent pour inaugurer ces nouveaux services qui permettent :

  • de mieux soutenir les aidants, avec la mise en place de la plateforme de repit qui offre un soutien psychologique, un service d'aide a domicile, une prise en charge temporaire, des ateliers d'activité aidants-aidés, des ateliers de relaxation de type aidants-aidés, et organisera un travail en reseau pour dispenser une formation aux aidants
  • et de répondre aux problématiques spécifiques de la maladie d’Alzheimer, par un PASA (pole d'accueil et de soins adaptés) accueil de jour reservé aux résidents atteints de maladies neurodegeneratives.

Le Conseil général veut permettre à toutes les personnes âgées de vieillir sereinement, une des conditions de réussite est de proposer des solutions adaptées aux situations de chaque personne, aidants comme seniors.
Cet esprit est  aussi celui du projet de la résidence Zemgor, je vous souhaite donc pleine réussite dans tous vos projets. de réussite de nos projets.


[...]
Tags : Philippe Métézeau Santé
Ajouter un commentaire | Voir les 2 commentaires

27/03/2014
logo_blog_philippe_metezeau.pngDes équipements médico-sociaux pour le val d'Oise.
Source

J'ai présenté a la dernière séance du Conseil,général,le bilan de notre action concernant les équipements médico-sociaux.
Quelques extraits de mon intervention:
Protection de l’enfance, accompagnement des personnes handicapées et prise en charge des personnes âgées dépendantes sont des missions du Conseil général qui nécessitent locaux et services spécialisés.
Le bilan des trois secteurs a été présenté lors de la dernière assemblée départementale. Pour l'enfance, le Val d'Oise dispose de 1402 places en hébergement, 1804 en AEMO et 96 en accueil de jour. Les capacités ont augmenté de 27 places en hébergement et 104 en AEMO et le Conseil général a autorisé l'ouverture en novembre 2013 d'un nouveau service d'accueil d'urgence. Au total ces prises en charge représentent un budget de 87,2 millions d'euros. Le pôle enfance parents-enfants géré par la Croix rouge a été installé a Argenteuil.
Pour les personnes âgées, le département propose 79 EHPAD, 2 EHPA et 36 foyers-logements, avec une capacité totale de 9 625 places. Le taux de dépendance des personnes accueillies en EHPAD augmente chaque année. Plusieurs de ces établissements sont l'objet de rénovation financées par le Département : Montmorency, Groslay, Cergy. En outre, 2 nouveaux établissements doivent s'ouvrir prochainement a Argenteuil.
Le secteur de personnes handicapées représente 1883 places dont 1255 en établissement, 628 dans des services d'accompagnement. Il y a 48 établissements dans le Val d'Oise, élargis en 2013 avec l'ouverture du foyer de vie La Hêtraie. Plusieurs sont prévues en 2014 à Menucourt, Herblay, Bruyères-sur-Oise. Ce secteur a disposé d'un budget de 57,3 millions d'euros.
En outre, une centaine de services d'aide à domicile intervient auprès des personnes âgées et des personnes handicapées.


[...]
Tags : Philippe Métézeau Conseil Départemental Santé
Ajouter un commentaire

20/02/2014
logo_leparisien.png80 000 ¤ détournés des caisses du centre municipal de santé
Source

Dominique Lesparre, maire (PC) de Bezons a signé l'arrêté de révocation d'une agente de la ville mardi. Cette dernière est soupçonnée d'avoir détourné des fonds du centre municipal de santé (CMS). « Cela représente environ 80 000 € », indique la Ville.
En charge de la régie des recettes et de la direction administrative du CMS depuis 2004, l'agente, qui a reconnu les faits, « a commencé les détournements en 2008 », précise la Ville. La municipalité a constaté les irrégularités il y a quelques mois. Un agent a alerté la direction lorsqu'il s'est aperçu que sa supérieure et sa famille consultaient des médecins du CMS sans jamais régler la note. Convoquée, l'employée ne donne pas d'explication sur ces actes. La sanction administrative tombe et elle est mutée dans un autre service.
.../...
Chaque semaine, l'agente prélevait quelques dizaines d'euros sur les sommes que les caissières lui remettaient. Elle maquillait alors les bordereaux informatiques, ce qui permettait de tomber juste dans les comptes. « Nous demandons le remboursement de tout ce qui a été détourné », insiste la Ville.
.../...


[...]
Tags : Dominique Lesparre Faits Divers Villes voisines Santé
Ajouter un commentaire

11/02/2014
logo_leparisien.pngLa maison médicale ne soulage pas les urgences
Source

Argenteuil. Des patients préfèrent attendre des heures à l'hôpital plutôt que de se rendre dans cette structure où ils doivent avancer les frais.
Bien des patients boudent la maison médicale de garde d'Argenteuil. Indépendante de l'hôpital, la structure est censée décharger en partie les urgences de Victor-Dupouy, situé à quelques mètres de là. Mais la réalité est tout autre. « Nous accueillons toujours autant de monde, 80 000 personnes par an », détaille le docteur Catherine Le Gall, chef des urgences de l'établissement de santé d'Argenteuil.


[...]
Santé
Ajouter un commentaire

10/01/2014
logo_leparisien.pngEncore deux dealeurs interpellés ...
Source

Nouvelle opération coup de poing contre les dealeurs de Bezons. Les policiers de la BAC (brigade anticriminalité) d’Argenteuil ont interpellé deux jeunes (délinquants) qui se livraient à un trafic à deux pas de la cité du Colombier.
Les riverains ont une fois de plus alerté les services de police pour faire part de la présence des dealeurs, cette fois au niveau du 124 de la rue Jean-Jaurès. Mercredi, vers 19 heures, un équipage de la brigade anticriminalité d’Argenteuil a mis en place un dispositif de surveillance pour voir de plus près le mode de fonctionnement des trafiquants. Discrètement installés dans le secteur, les enquêteurs n’ont pas tardé à repérer le revendeur qui remet le produit aux clients et récupère l’argent. Les policiers constatent aussi que le point de vente du quartier a conservé une certaine renommée puisque il y a une file d’attente de clients.
Les enquêteurs de la BAC Argenteuil ont aussi relevé les allers- retours fréquents du revendeur qui rejoint un autre homme, de forte corpulence, posté un peu plus loin, dans une résidence. Un complice auprès duquel il vient se fournir en produits stupéfiants et à qui il remet l’argent des transactions.
Les enquêteurs décident d’intervenir au moment même ou deux clients sont encore sur place et que le revendeur s’apprête à traiter avec l’un d’eux. Ils interpellent ainsi ces deux personnes, âgées de 23 et 27 ans, originaires de Saint-Ouen-l’Aumône et d’Argenteuil, venues s’approvisionner. L’un d’eux a acquis une barrette de résine, l’autre un sachet d’herbe. Ils appréhendent aussi les deux trafiquants. Le revendeur, un jeune de Bezons de 19 ans, a été trouvé en possession de 40 g de résine de cannabis alors que son complice, lui aussi de Bezons, âgé de 18 ans, qui restait en retrait des transactions, avait dans ses poches 1300 € en espèces.
Les deux clients ont été entendus par les enquêteurs et laissés libres. Ce n’est pas le cas des deux trafiquants présumés qui ont été placés en garde à vue au commissariat d’Argenteuil.


[...]
Sécurité Villes voisines Santé
Ajouter un commentaire

23/12/2013
logo_argenteuil_politique.pngParoles de femmes

Qu’il me soit permis de saluer Dominique Bertinotti, la Ministre  déléguée à la famille, qui a fait une interview lumineuse le 22 décembre sur Canal Plus, au cours de l’émission de Maïtena Biraben, « le Supplément ».
Elle y a parlé de sa maladie avec beaucoup de pudeur mais aussi de réalisme.   
Mais elle y a  aussi rappelé qu’elle en avait averti François Hollande dès le début de son traitement, et qu’il lui avait dit : « c’est ton choix, et je le respecte ».
Il me semblait utile de le rappeler avant les fêtes de Noël. L’esprit de Noël, je l’ai bien ressenti pendant cette interview et je voudrais le transmettre à toutes les femmes qui liront ce petit texte.

Marianne


[...]
Points de vue Santé
Ajouter un commentaire | Voir le commentaire

21/12/2013
logo_blog_philippe_metezeau.pngL’accès à la prévention et aux soins des publics en précarité, une priorité pour tous !
Source

Je vous invite a lire mon éditorial à paraître dans la Newsletter du CODES (comité départemental pourĺ éducation a la santé) du val d'Oise.
Nous avons souhaité consacrer cette dernière lettre de 2013 au thème "santé précarité" en valorisant des initiatives locales.

L’accès à la prévention et aux soins des publics en précarité, une priorité pour tous !

L’Ile de France est la région la plus favorable mais aussi la plus inégalitaire. En matière de santé, ses atouts ne profitent pas de façon équitable à tous les franciliens. Les plus défavorisés au plan socio économique sont aussi les plus fragiles au point de vue de la santé.
Le Val d’Oise fait partie des territoires défavorisés (espérance de vie moins favorable, revenus médian faible dans le Sud du Val d’Oise).
Certaines populations connaissent des situations particulièrement défavorables au regard d’indicateurs dont on sait qu’ils déterminent de façon négative l’état de santé : précarité des ressources économiques et des conditions de travail, difficultés liées au logement, vulnérabilités liées à la migration ou à la discrimination
L’indicateur de mortalité infantile est de 3,9% pour 4% en France. 39% de la population vit seule, 11,1% d’étrangers, 15,5% constitue des familles monoparentales, 6% (6,1 en France) des ménages ont des ressources d’au moins 75% provenant de la CAF, 21,3% des enfants de moins de 20 ans vivent dans un ménage à bas revenus (2006, ORS).
Ces données posent la question des déterminants de la santé qui engendrent des inégalités de santé et doivent être pris en compte dans les projets.
Pour les personnes en situation de précarité, les questions de santé peuvent passer au second rang des préoccupations (difficultés d’accès aux soins : motifs économique, isolement, manque de connaissances des structures, défaut de prise en charge ). Les actions sont à développer mais surtout à adapter.
Les constats des professionnels de terrain sont unanimes. Les populations fragilisées montrent un cumul de problèmes de santé d’ordre physiologique et psychologique mal ou non résolus souvent occasionnés ou aggravés par la situation sociale de la personne, qui la place de fait dans une situation de fragilisation et de risque accru par rapport au reste de la population.
Lors des animations menées précédemment par le CODES95, les bilans positifs montrent que le public à des demandes précises. Les espaces informels proposés correspondent à leurs demandes, ainsi les besoins sont exprimés en toute liberté et aisance. Le public est demandeur quant les actions proposées prennent en compte les freins et leviers (animations en soirée pour favoriser la venue des personnes qui travaillent, proposer des activités pour les enfants).
Proposer des ateliers santé en éducation pour la santé permettra au public de tendre ou devenir responsable de sa santé et d’accéder à cet "état de bien être complet", que définit la charte d’Ottawa, c’est non seulement développer le niveau des connaissances mais aussi donner à chacun un espace de responsabilité individuelle qui favorisera la démarche préventive et la participation active à l’accès au mieux être.
Et au final tendre vers la réduction des inégalités de santé !
Mais comment les acteurs vont pouvoir tendre à ce résultat alors que les crédits du ministère de la santé consacrés à la prévention sont en baisse de plus de 14% dans le projet de budget pour 2014. Ils passent ainsi de 140 à 120 millions d’euros, à comparer aux plus de 250 milliards d’euros consacrés aux soins Et cela, alors même que la Stratégie nationale de santé que le gouvernement vient d’adopter affirme solennellement « Faire le choix de la prévention et agir tôt et fortement sur tout ce qui a une influence sur notre santé » ! (> lire le communiqué de presse SFSP)
N’hésitez pas à nous contacter pour de futurs projets !
Bonne lecture et bonnes fêtes de fin d’année !

Philippe METEZEAU
Président du CODES95


[...]
Tags : Philippe Métézeau Santé
Ajouter un commentaire

17/12/2013
logo_blog_philippe_metezeau.pngCrédit en baisse de 14 % pour la prévention, indique le Ministère de la santé.
Source

Alors que la prévention santé est déjà mise a mal depuis longtemps dans notre pays, les crédits d'Etat accuseront une forte baisse en 2014. C'est la santé, en particulier celle des jeunes qui en pâtira dans les années a venir.
En tant que Président du CODES 95 ( COmité D'Education pour la Santé du Val d'Oise), et vice President du Conseil général en charge de la santé, je m'associe à la protestation de la société française de santé publique.

Communiqués de presse SFSP - 17 décembre 2013
Priorité à la prévention : - 14 % !
Les crédits du ministère de la santé consacrés à la prévention sont en baisse de plus de 14% dans le projet de budget pour 2014. Ils passent ainsi de 140 à 120 millions d’euros, à comparer aux plus de 250 milliards d’euros consacrés aux soins… Et cela, alors même que la Stratégie nationale de santé que le gouvernement vient d’adopter affirme solennellement « Faire le choix de la prévention et agir tôt et fortement sur tout ce qui a une influence sur notre santé » ! ....

N’hésitez pas à diffuser dans vos réseaux.

Société française de santé publique
Site internet : http://www.sfsp.fr


[...]
Tags : Philippe Métézeau Santé
Ajouter un commentaire