Derniers commentaires reçus :
de Arthur :
Le blog a rouvert mais il ne s'y passe rien ???? J'ai compris que le blog avait ... suite
de Jimmy75 :
Le blog a rouvert !! ... suite
de Jimmy75 :
Le blog a rouvert !! ... suite
de Jimmy75 :
Youpi !! C'est une bonne nouvelle ! ... suite
de Jimmy75 :
Youpi !! C'est une bonne nouvelle ! ... suite
de Marcel :
Vous cherchez du mal où il n'y en a pas, Triton. Sur le journal municipal, on a ... suite
de triton :
www.lefigaro.fr/vox/culture/2015/09/04/31006-20150904ARTFIG00401-boualem-sansal- ... suite
de triton :
En effet, cette dame est tout à fait setimable et parait sympathique. Son vêteme ... suite
de Marcel :
Désolée, Triton, ce n'est pas un voile islamique mais un simple turban. Cela ne ... suite
de francais :
argenteuillais préparez vous a recevoir votre quotta de migrants et musulman de ... suite
 
 
 
 

Article N° 5664

18/08/2015
logo_echo_regional.pngLa radiothérapie fait peau neuve
Source

Le service de radiothérapie de l’hôpital Victor-Dupouy à Argenteuil accueille un nouveau chef de service, le docteur Joseph Fabre. Il prend ses nouvelles fonctions dans un service flambant neuf, entièrement refait  en janvier  2015, pour accueillir ses patients dans les meilleures conditions.

Nouvelle technologie

Un chantier d’une dizaine de millions d’euros, dont la part la plus importante a été de remplacer les deux accélérateurs, machines utilisées dans le traitement des cancers, grâce à des rayonnements ionisants, principalement des rayons X, ciblant la tumeur.  «Il faut changer les accélérateurs tous les dix à quinze ans. Ces machines dernière génération sont très performantes. Elles permettent un meilleur ciblage de la tumeur et  un meilleur contrôle du positionnement du patient et l’utilisation de techniques d’irradiation plus récentes», précise le Dr Joseph Fabre. 


[...]
Hôpital
Ajouter un commentaire | Voir le commentaire

Commentaires

Le 19/08/2015 à 09:20:08 par Marianne à Argenteuil
 Apres l'installation d'une IRM dans le centre privé de radiologie à Argenteuil, cela complète l'offre de soins de la ville, qui, rappelons-le, compte plus de 100 000 habitants.
Commenter