Derniers commentaires reçus :
de Arthur :
Le blog a rouvert mais il ne s'y passe rien ???? J'ai compris que le blog avait ... suite
de Jimmy75 :
Le blog a rouvert !! ... suite
de Jimmy75 :
Le blog a rouvert !! ... suite
de Jimmy75 :
Youpi !! C'est une bonne nouvelle ! ... suite
de Jimmy75 :
Youpi !! C'est une bonne nouvelle ! ... suite
de Marcel :
Vous cherchez du mal où il n'y en a pas, Triton. Sur le journal municipal, on a ... suite
de triton :
www.lefigaro.fr/vox/culture/2015/09/04/31006-20150904ARTFIG00401-boualem-sansal- ... suite
de triton :
En effet, cette dame est tout à fait setimable et parait sympathique. Son vêteme ... suite
de Marcel :
Désolée, Triton, ce n'est pas un voile islamique mais un simple turban. Cela ne ... suite
de francais :
argenteuillais préparez vous a recevoir votre quotta de migrants et musulman de ... suite
 
 
 
 
 Vivre en paix les uns avec les autres   2022, berges de Seine & autres fantasmagories   AB Habitat - VO Habitat   ASSEDIC   Assemblée Nationale   Banquet des retraités   Centre Communal d'Action Sociale   Cérémonies - Commémorations   CG95 - Grand Pari[s] de l'Art Contemporain   Commerces   Communication et évènements "gratuits" : coût   Conflit Doucet-Lamdaoui   Conseil Communautaire (Agglomération)   Conseil Départemental   Conseil Municipal   Conseil National des Missions Locales   Conseil Régional   Cumul des mandats   Débats de société : « Mariage pour tous »   Démocratie locale   Ecole Alsacienne   Ecoles, Collèges et Lycées   Emploi   Faits Divers   Femmes et hommes politiques   Festivités   Figuier Blanc   Gestion des déchets, propreté   Gestion des SDF   Grand Paris   Hôpital   Identité Nationale, Roms, voile intégral et autres débats   Ils nous ont quitté - Deuil   Impôts, finances et fonction publique   Impressionnistes   Inaugurations   Indemnités élus   L'Agglomération Argenteuil Bezons   La Poste   Le numérique   Le parc des berges   Le sport   Locaux politiques   Logement - PLU - Densification   Manifestations   Nos Aînés   Nos Jeunes   Passeport biométrique   Personnel municipal   Petite enfance   Police Municipale   Pollution, nuisances, propreté   Religions   Rives de Seine   Santé   Sécurité   Sous-Préfecture   Thèmes   Travaux   Université   Viande Halal   Vie des partis politiques   Villes voisines   Zones Industrielles - Entreprises  

Articles liés au thème : Assemblée Nationale

« Précédent 1 2 Suivant »

Il y a 34 articles dans cette rubrique.
30/04/2014
LogoS&P.pngPhilippe Doucet : courage contre les faibles, soumission envers les forts
Source

Nous avions été surpris de voir Philippe Doucet parmi les signataires de l’appel de 100 élus socialistes frondeurs contre la cure d’austérité de Manuel Valls. Quand près de 1500 communes et entités publiques ont vaillamment saisi les tribunaux pour que Dexia soit punie pour les avoir incitées à s’endetter avec des crédits toxiques, M. Doucet n’a pas été de cette « fronde ». Il a préféré embaucher une équipe financière pour réduire la dette, aux frais de la collectivité, et ne pas gêner ceux qui avaient pourtant spolié honteusement les administrations publiques.
Mais voilà qu’à trois jours du vote de confiance à l’Assemblée nationale, il fait marche arrière et se retrouve à l’initiative d’un texte, signé par une vingtaine d’élus socialistes, qui appelle à voter la confiance, à faire preuve de « courage » pour garantir notre souveraineté financière et la croissance. Faut-il rappeler à M. Doucet que nous avons perdu notre souveraineté financière avec le Traité de l’Union européenne initié par M. Mitterrand en 1989, et que depuis, grâce aux mêmes et à l’UMP, nous avons aussi perdu notre souveraineté budgétaire ? M. Hollande ne doit-il pas soumettre à Bruxelles son budget pour approbation tel un vulgaire satrape ?Avec le plan de M. Valls, nous risquons de perdre en plus le peu de croissance que l’euro nous a donnée (1%/an en moyenne). L’état de la Grèce qui a adopté les mêmes politiques devrait nous rendre plus sobres : PIB : - 25% (2008 – 2013) ; Smic : - 26% (2012 – 2014) ; Chômage : + 257% (2008 – 2013) ; Suicides : + 43 % ; dépenses des hôpitaux : - 55%.
M. Doucet et ses collègues poussent leur « courage » jusqu’à la témérité lorsqu’ils écartent d’un revers de la main la demande de quelques socialistes de limiter les coupes à 35 milliards, s’exclamant que ce n’est pas là que se trouve la solution aux problèmes. Comme si 20 milliards de coupes dans les dotations aux collectivités et la sécurité sociale n’aient pas un impact désastreux sur des villes comme Argenteuil dont le niveau de vie est déjà bas.
Enfin, M. Doucet et ses collègues en deviennent même négationnistes, en réinterprétant le rejet massif de la politique d’austérité socialiste, aux dernières municipales, comme une simple exigence de clarté des électeurs.
Dans ce contexte, j’appelle les socialistes qui ne veulent pas porter de telles politiques sur leur conscience à rejoindre les efforts de Solidarité & Progrès pour sortir d’une Europe qui dévore désormais ses propres enfants, obtenir une vraie réforme financière mettant fin à la dictature des marchés et rétablir les priorités du programme du Conseil national de la Résistance.

Contact : 06 18 73 25 87
Voir aussi notre campagne pour les élections européennes :

Christine Bierre
Responsable Solidarité & Progrès à Argenteuil



[...]
Tags : Philippe Doucet Christine Bierre Assemblée Nationale
Ajouter un commentaire

28/04/2014
logo_leparisien.pngPlan d'économies : la lettre de Manuel Valls aux députés PS
Source

« C’est un moment important. Déterminant même. C’est un moment de vérité. » Dans la lettre qu’il vient d’envoyer aux députés PS et que nous dévoilons, Manuel Valls n’y va pas par quatre chemins : tous les députés doivent voter demain à l’Assemblée nationale le texte sur les 50 milliards d‘euros d’économies d‘ici 2017.
Et le Premier ministre confronté à une fronde de députés qui rejettent ce plan de lâcher (un peu) de lest, notamment sur les petites retraites. « Je propose que tous les retraités qui perçoivent jusqu’à 1200 euros de pensions (tous régimes confondus) ne soient pas concernés par le report d’un an de revalorisation », écrit le Premier ministre pour qui 6,5 millions de personnes sont concernées.
Sur la mise en oeuvre du plan pauvreté, « j’ai décidé que la revalorisation exceptionnelle du RSA de 10% en 5 ans interviendra comme prévu le 1er septembre 2014 ».
Il fait aussi un geste en faveur des fonctionnaires les plus modestes. Le Premier ministre promet « en moyenne 440 euros de salaire net en plus dès l'an prochain pour 1,6 million d'agents ». Sur le gel du point d’indice des fonctionnaires jusqu’en 2017, vivement critiqué dans la fonction publique et les députés PS , Valls assure qu‘« il fera l’objet d’un réexamen chaque année au regard de la croissance et des résultats du redressement économique de notre pays ».
Même prudence quant à la feuille d’impôts des plus modestes : « Une mesure fiscale de soutien au pouvoir d’achat des ménages modestes sera prise pour application effective cette année », écrit Valls. Laquelle ? Réponse dans les prochains jours avec le projet de loi de finances rectificatif.

DOCUMENT. La lettre de Manuel Valls aux députés PS


[...]

Sur le même sujet :  L'appel pro-Valls du député (PS) Philippe Doucet

Entre les soutiens et les détracteurs du Premier ministre Manuel Valls, Philippe Doucet a choisi son camp au sein du Parti socialiste. Le député de la 5 e circonscription du Val-d'Oise fait partie des 21 parlementaires signataires d'un appel paru hier dans les colonnes du « Journal du dimanche ». Il est intitulé « Courage, avançons ! Souveraineté, crédibilité, responsabilité : pourquoi nous soutenons le gouvernement ». Dans ce texte, l'ancien maire d'Argenteuil et ses collègues expliquent qu'ils voteront demain le programme de stabilité du gouvernement, « parce qu'il engage notre souveraineté financière, notre crédibilité politique et notre responsabilité collective ».


Tags : Philippe Doucet Manuel Valls Personnalités politiques Assemblée Nationale
Ajouter un commentaire | Voir les 2 commentaires

27/04/2014
logo_JDD.pngLes soutiens de Valls s'organisent
Source

Avant l’Hémicycle, le combat se passe en tribunes. Après « l’Appel des 100 » frondeurs paru dans le JDD, début avril, les parlementaires socialistes continuent de dialoguer et de faire monter les rapports de force. Jusqu’ici, ce sont surtout les mécontents qui se sont fait entendre. Mais avant le vote très attendu de mardi et redouté par l’exécutif sur le programme de stabilité, une vingtaine de députés s’engagent derrière l’exécutif. « Courage, avançons! Souveraineté, crédibilité, responsabilité : pourquoi nous soutenons le gouvernement », tel est le titre de cet appel initié par Philippe Doucet. Les signataires ne représentent pas le premier cercle de Manuel Valls et il y aura évidemment beaucoup plus de 20 députés pour voter le programme de stabilité mardi.

Liste des 20 députés signataires :

Philippe Doucet (Val d’Oise), Nathalie Appéré (Ille-et-Vilaine), Alexis Bachelay (Hauts-de-Seine), Luc Belot, (Maine-et-Loire), Yves Blein (Rhône), Alain Calmette (Cantal), Corinne Erhel (Côtes d’Armor), Hugues Fourage (Vendée), Michel Francaix (Oise), Yves Goasdoué (Orne), Estelle Grelier (Seine-Maritime), Frédérique Massat (Ariège), Patrick Mennucci (Bouches-du-Rhône), Nathalie Nieson (Drôme), Pascal Popelin (Seine-Saint-Denis), Dominique Raimbourg (Loire-Atlantique), Bernard Roman (Nord), Odile Saugues (Puy-de-Dôme), Pascal Terrasse (Ardèche) et Patrick Vignal (Herault).


[...]

Début avril 2014, notre député, Philippe Doucet, était co-signataire des frondeurs socialistes et désormais il se range du côté du gouvernement de Manuel Valls. Pourquoi cette volte-face ? Notre député serait-il devenu une « girouette » ou bien se serait-il fait tirer les oreilles par le Premier Ministre ?
Y aurait-il des « pressions ou des arrangements » dans l'air ?

Le texte de l'appel des 20


Tags : Philippe Doucet Manuel Valls Assemblée Nationale
Ajouter un commentaire | Voir les 9 commentaires

25/04/2014
logo_JDD.pngLe texte et la liste des 90 frondeurs du PS
Source

Avant le discours de politique générale de Manuel Valls et le vote de confiance à son gouvernement mardi, de nombreux socialistes réclament un nouveau « contrat de majorité ». Au total, 90 signataires, dont plus de 80 députés et quelques figures du Parti socialiste, comme Emmanuel Maurel, leader de l’aile gauche, Guillaume Balas, représentant du courant de Benoît Hamon, ou encore François Kalfon, l'un des fondateurs du club « La gauche populaire ». « Ce n’est qu’une première liste, nous dépasserons bientôt les 100 signataires, notamment quand cette liste sera soumise aux sénateurs », explique Christian Paul, proche d'Aubry et l’un des initiateurs du texte avec Laurent Baumel, Pouria Amirshahi et Marie-Noëlle Lienmann.
Voici le contenu de la lettre que le JDD s'est procurée : Les conditions de la confiance pour un contrat de majorité.
Agir et ne pas subir. La défaite d’ampleur historique que nous venons d’encaisser nous donne une responsabilité sans précédent. Bien plus qu’une protestation de circonstance, les Français ont exprimé des positions très politiques et, dans leur diversité, des demandes de justice, d’efficacité économique et d’égalité républicaine.
Depuis de longs mois, les élus locaux et les députés avaient alerté sur le fossé qui se creusait entre la gauche au pouvoir et son électorat. Cette défaite électorale ne doit pas se transformer en renoncement démocratique. Au contraire, le temps du Parlement est venu. L’affirmation de la volonté politique est encore plus à l’ordre du jour. Le dialogue avec le nouveau Gouvernement s’engage dès maintenant. La représentation nationale doit être digne de sa mission et à la hauteur de ce moment de notre histoire. Il lui revient de participer aux nouvelles orientations qu’exige cette nouvelle étape.
Dans ce but, il faut aller plus loin que les habitudes et les certitudes. Pour répondre vigoureusement à l’épuisement institutionnel, nous proposons un contrat de majorité dans la durée. En effet, pour restaurer la confiance avec les Français, il faut recréer aussi la confiance avec le Parlement. Celui-ci doit apporter sa légitimité en soutien des choix que les citoyens de tous horizons attendent de la gauche au pouvoir.
.../...


[...]

Liste des 90 signataires


Tags : Philippe Doucet Assemblée Nationale
Ajouter un commentaire | Voir le commentaire

06/04/2014
logo_liberation.pngDes parlementaires socialistes appellent à un virage à gauche
Source

Près de 90 parlementaires socialistes ont signé un document, le « contrat de majorité » demandant une inflexion de la politique du gouvernement et rappelant François Hollande à ses promesses et engagements de la campagne de 1992.
Ce texte, intitulé « Les conditions de la confiance. Pour un contrat de majorité », a été initié au lendemain de la débâcle des municipales. 86 parlementaires l'ont signé pour l'instant, notamment des représentants de l'aile gauche du PS, des partisans de Martine Aubry ou des membres de la Gauche populaire.
Ce texte annonce que « le temps du Parlement est venu » et qu’un « dialogue avec le nouveau gouvernement s’engage dès maintenant ».
« Pour recréer la confiance avec les Français » après « la défaite d’ampleur historique » dimanche, « il faut privilégier plusieurs orientations », souligne-t-il.
D’abord « obtenir une réorientation européenne mettant fin aux politiques d’austérité qui ont enfoncé l’Europe dans la récession », en mettant « en oeuvre des trajectoires budgétaires soutenables, compatibles avec le retour de la croissance et la baisse du chômage. Les trajectoires budgétaires imposées aux Etats et à l’Union, sans distinguer selon la nature des dépenses, ne sont pas des tabous. Il y a urgence à les rediscuter. La Commission doit enfin changer de cap », stipule le texte.
Ensuite « concentrer les moyens publics sur la création réelle d’emplois et, ainsi, intensifier le redressement productif. Pour cela, substituer un pacte national d’investissements, négocié jusqu’au niveau des entreprises, aux mesures les plus coûteuses et sans conditions actuellement envisagées dans le pacte de responsabilité ».
Les auteurs réclament aussi « des mesures en faveur des bas salaires, la réforme fiscale et la CSG progressive, l’effort en faveur des retraites les plus modestes ».
Enfin il s’agit de « réaffirmer et amplifier les choix et les engagements de 2012 »: « Muscler les efforts de régulation des activités financières et bancaires », « rendre populaire la transition écologique », « engager un mouvement de transformation de l’Etat et des collectivités locales, avec les citoyens et les agents publics », ou encore « revitaliser la démocratie française » en passant par le Parlement: « la nouvelle étape doit retrouver les droits et les devoirs du Parlement ».
Parmi les 86 signataires de ce texte, dont la liste a été transmise, figurent Laurence Dumont, première vice-présidente de l’Assemblée, Christian Eckert, rapporteur général du Budget (à l’Assemblée), des présidents de Commission comme Catherine Lemorton (Affaires sociales), la députée Catherine Coutelle (présidente de la délégation de l’Assemblée nationale aux droits des femmes), le député Pierre-Alain Muet, des représentants de l’aile gauche (Guillaume Balas, Jérôme Guedj, Pascal Cherki, etc), des proches de Martine Aubry (Christian Paul, Jean-Marc Germain), des membres de la Gauche populaire (Philippe Doucet, François Kalfon). « Encore quelques dizaines de signatures sont attendues en début de semaine », a déclaré  Christian Paul, l’un des initiateur de ce texte, à trois jours de la déclaration de politique générale de Manuel Valls.


[...]
Tags : Philippe Doucet Assemblée Nationale
Ajouter un commentaire | Voir le commentaire

20/02/2014
logo-nos-deputes.pngParticipation globale au cours des 12 derniers mois ...
Source

Philippe Doucet, député SRC de la 5ème circonscription du Val-d'Oise
Participation Philippe Doucet Assemblée Nationale - Fev 2014


[...]

Que voulez-vous, c'est la campagne des municipales !


Tags : Philippe Doucet Assemblée Nationale
Ajouter un commentaire | Voir les 2 commentaires
09/02/2014
logo_blog_philippe_doucet.pngDébat sur les « fractures françaises » à l'Assemblée Nationale
Source

Cher(e)s ami(e)s,

Avec les membres de la Gauche Populaire, nous organisons mercredi prochain, le 12 février, à 19h, à l'Assemblée nationale, un débat avec Manuel Valls, Ministre de l'Intérieur et Brice Teinturier, Directeur général délégué de l'Institut de sondage Ipsos.
Ce débat portera sur le thème « Fractures françaises et décrochage populaire » et nous y développerons des réponses politiques possibles pour y mettre fin.
Nous espérons vous y voir nombreux. Merci d’avance de bien vouloir nous confirmer votre présence !
N’hésitez pas à faire circuler l’invitation autour de vous et sur les réseaux sociaux. L’inscription se fait par mail à l’adresse : contact@manifeste-gauchepopulaire.fr ou par téléphone : Julie 06 78 63 63 ou Mathieu 06 37 65 42 36.

A mercredi je l'espère.

Philippe Doucet


[...]

Sur le même sujet : http://www.jolpress.com/france-vraies-factures-francaises-banlieues-christophe-guilly-article-822749.html


Tags : Philippe Doucet Assemblée Nationale
Ajouter un commentaire | Voir les 4 commentaires

29/12/2013
logo-nos-deputes.pngActivité de Philippe Doucet, Député de la 5ème circonscription du Val d'Oise au cours des 12 derniers mois
Source

Activité des douze derniers mois :

  • 26 semaines d'activité ( fait partie des 150 derniers)
  • 34 présences en commission (fait partie des 150 derniers)
  • 34 interventions en commission
  • 20 interventions longues en hémicycle
  • 99 amendements signés (fait partie des 150 derniers)
  • 2 rapports écrits (fait partie des 150 premiers)
  • 0 proposition de loi écrite
  • 2 propositions de loi signées (fait partie des 150 derniers)
  • 3 questions écrites (fait partie des 150 derniers)
  • 0 question orale (fait partie des 150 derniers)

Ses derniers dossiers


[...]
Tags : Philippe Doucet Assemblée Nationale
Ajouter un commentaire | Voir les 4 commentaires

07/10/2013
logo_blog_services_publics_argenteuil_bezons.pngRetraites : la mobilisation se poursuit sur Argenteuil le Mercredi 9 Octobre
Source

Rassemblement à 18H00 devant la Sous Préfecture d'Argenteuil
puis interpellation du Député Philippe DOUCET

(voir ci après la lettre ouverte de la C.G.T. aux Députés)

Lettre ouverte du secrétaire général de la CGT aux parlementaires

Mesdames et Messieurs les Parlementaires,

Vous allez examiner à partir du 7 octobre le projet de loi portant réforme de notre système de retraite. Ce projet a été précédé, du 5 juillet au 26 août, par une consultation en bilatérales des acteurs sociaux.
Pour la CGT, la question de nos retraites, et plus largement de notre système de protection sociale, concerne l’ensemble des salariés et des citoyens, et doit donc faire l’objet d’un large débat de société. C’est pour cette raison que nous avons demandé à ce que la réforme des retraites fasse l’objet d’une négociation tripartite entre syndicats de salariés, organisations patronales et le gouvernement.
Dans un courrier du 26 août dernier, j’ai rappelé cette demande au premier Ministre, ainsi que les propositions de réforme et de financement portées par la CGT.
Cette demande n’a malheureusement pas été entendue et le projet de loi qui vous est soumis ne correspond ni aux attentes de la majorité des salariés, ni aux propositions de la CGT. La journée de mobilisation du 10 septembre, comme les multiples sondages d’opinion sont venus le rappeler : les salariés attendent une autre réforme des retraites. Les salaires et l’emploi sont au cœur des réponses à apporter.
Le projet qui vous est soumis est injuste et inéquitable.

  • Injuste car l’allongement de la durée de cotisation va pénaliser en particulier les jeunes et les femmes, et, en éloignant la perspective d’une retraite complète, viendra encore dégrader le montant des pensions.
  • Inéquitable car il fait peser l’ensemble des efforts de financement sur les salariés et les retraités. Les salariés voient leurs cotisations augmenter, les retraités leur pouvoir d’achat baisser une nouvelle fois du fait d’un report supplémentaire de 6 mois de la revalorisation annuelle des pensions. Le patronat, par contre, a obtenu une compensation immédiate et intégrale de l’augmentation des cotisations.

Cette réforme va donc encore une fois répondre aux injonctions du MEDEF au détriment des revendications des salariés et retraités. Elle tourne le dos aux objectifs de justice sociale.
Lors de la précédente réforme des retraites, en 2010, de nombreux parlementaires s’étaient mobilisés pour défendre le droit à la retraite à 60 ans et prouver qu’une autre réforme était possible. Nous attendons donc beaucoup du débat parlementaire.
Ainsi, nous vous rappelons ce que la CGT entend porter dans ce débat :

  • Rétablir l’âge d’ouverture des droits à 60 ans, avec une retraite d’au moins 75% du salaire d’activité pour la majorité des salariés et au moins égale au SMIC (que la CGT revendique à 1700 euros),
  • Tenir compte de la pénibilité par des mesures d’anticipation d’âge avant 60 ans,
  • Assurer l’égalité entre les femmes et les hommes,
  • Assurer une retraite de haut niveau pour le plus grand nombre et en particulier les plus jeunes d’entre nous.

Pour financer le rétablissement et l’extension des droits constitutifs d’une retraite satisfaisante pour toutes et tous, nous proposons une réforme du financement des retraites :

  • Revoir le calcul de la cotisation employeur de sorte de la moduler en fonction de la politique salariale et d’emploi et de la part des salaires dans la valeur ajoutée de l’entreprise,
  • Créer une contribution sociale sur les revenus financiers des entreprises, au même taux que les cotisations assises sur le travail. Cette mesure permettrait de dégager 20 à 30 milliards d’euros par an,
  • Assoir l’assiette des cotisations sociales sur l’ensemble des rémunérations (primes, intéressement, participation …).

Deux mesures complémentaires permettraient de rétablir l’équilibre budgétaire à l’horizon 2020 :

  • Revenir sur les 200 milliards d’euros d’aides publiques aux entreprises, notamment en supprimant les exonérations de cotisations sociales qui n’ont pas montré d’efficacité en matière d’incitation à l’emploi stable. Celles-ci s’élèvent aujourd’hui à près de 30 milliards d’euros par an,
  • Atteindre l’égalité salariale entre les femmes et les hommes, ce qui permet d’augmenter les ressources du système de 10 milliards d’euros aux horizons 2020.

Nous sommes à votre disposition pour toute rencontre qui serait l’occasion de vous exposer nos propositions.

Je vous prie d’agréer, Mesdames Messieurs les Parlementaires, mes salutations les meilleures.

Thierry Lepaon
Secrétaire général de la Cgt


[...]
Tags : Philippe Doucet Assemblée Nationale Emploi
Ajouter un commentaire | Voir le commentaire

02/10/2013
LogoLeCanard.pngDoucet récidive dans le Canard Enchainé (les minimares)
Source

Philippe Doucet, député-maire PS d'Argenteuil, explique la stratégie du groupe des élus PS contestataires (Le Point 26/9) :
« Nous avons adopté la stratégie du thé, on lance un thème et on laisse infuser pour que la ligne du gouvernement se réajuste progressivement.»

Et çà marche ?


[...]
Tags : Philippe Doucet Vie des partis politiques Assemblée Nationale
Ajouter un commentaire

27/09/2013
logo_blog_philippe_doucet.pngL'infolettre de Philippe Doucet
Source

Bonsoir,
Au programme de l'Infolettre de cette semaine : des billets de blog sur Argenteuil, d'autres sur mes prises de position à l'Assemblée nationale.
Depuis le weekend dernier et jusqu'à demain, nos quartiers sont en fête. Vous pouvez participer aux traditionnelles fêtes animées par des habitants motivés et par les maisons de quartier. J'ai eu le plaisir de partager d'agréables moments à Joliot-Curie et au Val d'Argent Sud samedi dernier. Je passerai demain au Val-Notre-Dame et aux Coteaux.
Vous le savez aussi, le mois de septembre accueille chaque année les journées du patrimoine. Je reviens, à cette occasion, sur l'importance de notre histoire partagée et sur ce que nous faisons à la mairie pour la faire (re)découvrir à tous les Argenteuillais et les Argenteuillaises. C'est notre fierté !
Je reviens aussi sur l'ouverture de deux nouveaux équipements au Val d'Argent Nord : l'école Anatole France et le cabinet médical. Et je partage avec vous un article du Parisien suite à la visite du Ministre du travail, Michel Sapin, organisée sur le thème de l'emploi des jeunes. Au cours de cette visite, nous avons pu présenter au ministre tous les dispositifs innovants et efficaces que nous avons mis en place : école de la 2ème chance, DAUE, parrainage...
Enfin, vous trouverez deux articles qui évoquent mon travail de parlementaire engagé pour la défense du pouvoir d'achat et pour la mise en oeuvre d'une plus grande justice fiscale. Ce travail et ce combat s'effectuent au sein du collectif de la Gauche Populaire que j'anime avec mes collègues Laurent Baumel et François Kalfon.

Je vous en souhaite une bonne lecture. A très bientôt,

Philippe Doucet


[...]
Tags : Philippe Doucet Assemblée Nationale Municipales 2014
Ajouter un commentaire | Voir les 2 commentaires
25/09/2013
LogoLeCanard.pngPhilippe Doucet entre aux Minimares du Canard !
Source

En page 2 du Canard Enchainé du 25 septembre, rubrique : les minimares , notre député-maire PS Doucet fait son entrée avec cet article :

Le député PS Philippe Doucet critique les journées parlementaires de son parti (le Parisien 23/09/2013)
« Tout est verrouillé pour empêcher le débat. On va à la messe ! »
et c'est Bruno Le Roux, patron du groupe PS à l'assemblée nationale, qui prononcera l'homélie ?


[...]

L'article du Parisien du 23 septembre 2013


Tags : Philippe Doucet Vie des partis politiques Assemblée Nationale
Ajouter un commentaire | Voir les 6 commentaires

24/09/2013
logo_europe1.pngLa pétitionnite des députés PS continue avec l’appel de la Gauche populaire sur le pouvoir d’achat
Source

RAPPORT DE FORCE - Dans la majorité présidentielle depuis plus d’un an, les députés socialistes aiment faire entendre leurs voix. Et parfois leurs divergences avec la politique menée par le gouvernement.
Pour faire passer leurs messages, et mettre la pression sur l’exécutif, les élus PS multiplient ainsi les tribunes et les pétitions : une pétitionnite aigüe en somme. Dernier exemple en date :  la tribune d’une cinquantaine de députés de gauche en faveur d’une CSG progressive. La goutte d’eau de trop.
Car cette manière de procéder irrite au sein du groupe PS. Selon plusieurs sources parlementaires, Bruno Le Roux a demandé, en réunion de groupe lors de la rentrée parlementaire, de cesser ces prises de positions. Le patron des députés socialistes s’est également exprimé contre la multiplication des écuries : Gauche forte, Gauche durable, Gauche populaire, Un Monde d’avance…
[Edit 24 septembre] Claude Bartolone, le président socialiste de l'Assemblée nationale, est tout aussi irrité. Et a tenu à le faire savoir lors de son discours aux journées parlementaires du PS.
Face à de nombreux déptués et sénateurs, l'élu de Seine-Saint-Denis a ainsi déclaré, alors que le passage sur les pétitions des élus ne figure pas dans la version écrite de son discours : « La gauche est la gauche parce qu’elle tient un discours de vérité. Même sur la fiscalité. Nous devons en finir une fois pour toutes avec ce satané débat sur la fiscalité qui pourrait demain devenir notre boulet si nous devions en plus communiquer les uns et les autres par pétitions dans la presse ».
« C’est un élément de la panoplie du débat politique », expliquait au Lab Bernard Rullier, conseiller parlementaire de François Hollande. Un parlementaire socialiste, en off, reconnait quant à lui, au Lab : « C’est une manière de se faire remarquer. Certains en font trop ».
Mais cette mise en garde n’a pas eu les effets escomptés. Comme le révèle le Parisien de ce lundi 23 septembre, la Gauche populaire, forte de sa trentaine de membres, a lancé une pétition, et un site en ligne (pouvoir-achat.net).
L’objectif ? Faire campagne en faveur du pouvoir d’achat des classes populaires avec en ligne de mire le décrié CICE. Et le timing n’est pas anodin non plus, le jour où le PS ouvre ses journées parlementaires à Bordeaux.
Au Parisien, le député Philippe Doucet, qui juge que « tout est verrouillé pour empêcher le débat » lors des journées parlementaires, explique : « On souhaite mettre la pression, car la défense du pouvoir d’achat est une question centrale pour les couches moyennes et populaires ».


[...]
Tags : Philippe Doucet Assemblée Nationale
Ajouter un commentaire | Voir les 8 commentaires

04/07/2013
logo_vonews.pngLe rapporteur de la mission parlementaire sur les immigrés âgées à Argenteuil
Source

Ce jeudi 4 juillet à 13h, le député-maire d’Argenteuil, Philippe Doucet, accueillera Alexis Bachelay, député des Hauts-de-Seine et rapporteur de la mission sur les immigrés âgés.

Organisé au foyer Adoma, l'événement permettra à Alexis Bachelay de présenter les conclusions de la mission d’information dont il est rapporteur et dont Philippe Doucet est membre.


[...]
Tags : Philippe Doucet Assemblée Nationale Nos Aînés
Ajouter un commentaire | Voir les 3 commentaires
20/06/2013
PetitLogo-lautreinfoarg.pngPhilippe Doucet pour le cumul des mandats et des indemnités de représentation
Source

Au fil de ses tribunes et de ses interventions publiques, Philippe Doucet se prononce sans ambiguïté en faveur du cumul des mandats. Que fera le Député quand il s’agira de voter en juillet la loi sur le non-cumul promise par le candidat Hollande ? En tout état de cause, si la loi passe, elle produira ses effets dès 2017. Les électeurs tentés par le probable candidat Doucet aux municipales de 2014 devront savoir s’ils glissent dans l’urne un bulletin pour 3 ou pour 6 ans.
Comme tout député, Philippe Doucet touche des indemnités de représentation. Ces seules indemnités de représentation lui sont versées chaque mois à hauteur de 6 400 € brut. Mais, le Député-Maire ne doit pas porter les mêmes costumes à l’Assemblée qu’à Argenteuil. Il s’est en effet octroyé, en plus de ses indemnités de Maire, la somme de 9 000 € chaque année, également pour ses frais de représentation.


[...]
Tags : Philippe Doucet Conseil Municipal Assemblée Nationale
Ajouter un commentaire | Voir le commentaire
13/06/2013
GrandesGueules.pngPh.Doucet : « Il faut qu'on change la législation pour les mineurs délinquants »
VIDEO | Source

Philippe Doucet, maire (PS) d'Argenteuil, a commenté le verdict du procès de l'attaque du RER D à Grigny. L'élu a réclamé dans le Conseil des GG un changement de législation pour mineurs délinquants qu'il estime trop protégé. Une position surprenante qui contraste avec les idées de sa famille politique.



[...]
Tags : Philippe Doucet Sécurité Assemblée Nationale
Ajouter un commentaire | Voir les 7 commentaires

lexpress.pngAssemblée nationale: qui sont les députés les plus actifs?
Source

Après un an de mandature, L'Expansion s'est penché sur les performances des élus du Palais-Bourbon. Verdict: l'implication et l'efficacité de nos représentants ne riment pas toujours avec leur notoriété.

Philippe Doucet (PS), député Maire d'Argenteuil (Val d'Oise) y est classé 147ème des jeunes élus de la majorité avec seulement 4 interventions en commission, 1 intervention dans l'hémicycle (*) et zéro rapport.

Classement réalisé depuis le début de la mandature, fin juin 2012.  (*) De plus de 20 mots.


[...]

autre source : http://www.nosdeputes.fr/philippe-doucet


Tags : Philippe Doucet Assemblée Nationale
Ajouter un commentaire | Voir les 3 commentaires
07/03/2013
logo_blog_philippe_metezeau.pngTrains supprimés, bus inadaptés... La colère des Argenteuillais qui utilisent les transports en commun
Source

De nombreux Argenteuillais rencontrés aux gares d'Argenteuil nous font part des difficultés qu'ils éprouvent, voire de leur colère, face aux constats de trains regulièrement supprimés (sans informations préalables), quand ce n'est pas une fermeture de la gare !(certains dimanches, val d'Argenteuil). Les courriers adressés à la SNCF, à M. Jean Paul Huchon, Président du STIF, (syndicat des transports d'Ile de France), ou à M. le Député-Maire restent sans réponse.Combien de temps cela va t il durer ?
Les réclamations se multiplient également sur l'organisation inadaptée des BUS. Il est d'ailleurs à noter que si l'arrivée du Tramway à Bezons est un réel progrès à saluer, elle s'est accompagnée de modifications d'horaires ou de parcours de certaines lignes de bus sans concertation et totalement inadaptées. La surcharge importante du 378, et de certains tronçons du T2 sont également déplorée...


[...]
Tags : Philippe Métézeau Conseil Régional Assemblée Nationale
Ajouter un commentaire | Voir les 15 commentaires
27/02/2013
logo_dailymotion.pngPhilippe DOUCET, député - maire d'Argenteuil, est l'invité de la réunion publique organisée par la section PS de Taverny - Bessancourt
Source

Philippe DOUCET, député - maire d'Argenteuil, est l'invité de la réunion publique organisée par la section PS de Taverny - Bessancourt le 14 février 2013 pour parler des politiques publiques aux côtés des françaises et français dans la crise.


Réunion publique PS Taverny-Bessancourt 14.02... par pstavernybessancourt


[...]
Tags : Philippe Doucet Points de vue Assemblée Nationale
Ajouter un commentaire | Voir le commentaire
23/02/2013
Logo_PLD-petit.pngCommuniqué de Presse du Parti Libéral Démocrate : Non-cumul des mandats : un mirage?
Source

François Hollande avait promis la fin du cumul des mandats. A un an des municipales, cet engagement plébiscité par 3 Français sur 4 risque d’être renié. Le PLD juge nécessaire de mettre fin dès à présent au cumul des mandats pour oxygéner la vie publique et couper le lien clientéliste entre élus de terrain et parlementaires.
Le PLD a défendu le rapport Jospin dans sa recommandation de mise en œuvre du mandat unique dès les prochaines élections locales. Lier les préoccupations prioritairement locales des élus locaux et les considérations de politique générale des parlementaires, c’est l’assurance d’un clientélisme qui affaiblit notre démocratie parlementaire. Plus de 8 parlementaires sur 10 cumulent en France, contre 1 sur 5 en Europe. Ce cumul entretient le clientélisme, la faiblesse des parlementaires devant l’exécutif et leur absence de courage dans les réformes.
 Le PLD demande également l’introduction d’une forte dose de proportionnelle, la limitation à un renouvellement unique des mandats nationaux et la réduction à 300 du nombre de parlementaires en vue de renforcer les pouvoirs de l’Assemblée nationale. Ces conditions rendront plus aisées les réformes dont notre pays a besoin pour retrouver le chemin de la croissance et de la confiance en l’avenir.

http://www.partiliberaldemocrate.fr/


[...]
Vie des partis politiques Assemblée Nationale Cumul des mandats
Ajouter un commentaire | Voir le commentaire

« Précédent 1 2 Suivant »